"Peut-être que, si le football fait se réaliser des rêves, nous pourrions vivre en 2022 une Coupe du monde au Qatar mais aussi, pourquoi pas, certaines rencontres dans d'autres pays du Golfe arabique. Mais c'est une autre histoire, avec une belle fin espérons-le. Inshallah!", a lancé le Suisse face aux dirigeants des plus importantes économies mondiales. A Buenos Aires, c'était la première fois qu'un président de la Fifa prenait officiellement la parole dans le cadre d'un G20. Gianni Infantino en a profité pour vanter les mérites du football comme "outil" efficace, dans "au moins 5 domaines": l'économie, l'éducation, la santé, l'égalité des genres et l'intégration. "Le football nous apprend à toujours regarder de l'avant avec une attitude positive, et à ne jamais laisser tomber", a notamment estimé le patron du football mondial. (Belga)

"Peut-être que, si le football fait se réaliser des rêves, nous pourrions vivre en 2022 une Coupe du monde au Qatar mais aussi, pourquoi pas, certaines rencontres dans d'autres pays du Golfe arabique. Mais c'est une autre histoire, avec une belle fin espérons-le. Inshallah!", a lancé le Suisse face aux dirigeants des plus importantes économies mondiales. A Buenos Aires, c'était la première fois qu'un président de la Fifa prenait officiellement la parole dans le cadre d'un G20. Gianni Infantino en a profité pour vanter les mérites du football comme "outil" efficace, dans "au moins 5 domaines": l'économie, l'éducation, la santé, l'égalité des genres et l'intégration. "Le football nous apprend à toujours regarder de l'avant avec une attitude positive, et à ne jamais laisser tomber", a notamment estimé le patron du football mondial. (Belga)