"C'est fait ! Je suis fier", s'est exclamé Kompany satisfait. "Nous avons renoncé pendant deux ou trois jours. L'élimination a été difficile à digérer, mais aujourd'hui, nous avons montré que nous voulions vraiment la troisième place. Cette prestation est, après tout, un peu historique. Toute notre jeunesse, nous admirions le Mexique 86. C'était un point de référence et, en tant que génération, nous ne pouvons qu'essayer d'aller plus loin à chaque fois. Nous n'avons pas atteint la finale, mais nous y étions presque. Et je pense honnêtement que si nous avions joué la finale, nous l'aurions gagnée." (Belga)

"C'est fait ! Je suis fier", s'est exclamé Kompany satisfait. "Nous avons renoncé pendant deux ou trois jours. L'élimination a été difficile à digérer, mais aujourd'hui, nous avons montré que nous voulions vraiment la troisième place. Cette prestation est, après tout, un peu historique. Toute notre jeunesse, nous admirions le Mexique 86. C'était un point de référence et, en tant que génération, nous ne pouvons qu'essayer d'aller plus loin à chaque fois. Nous n'avons pas atteint la finale, mais nous y étions presque. Et je pense honnêtement que si nous avions joué la finale, nous l'aurions gagnée." (Belga)