La Corée du Sud est la troisième nation de la confédération asiatique à se qualifier pour le Mondial, après l'Iran et le Japon. La Chine, qui a battu le Qatar mardi, est éliminée (2-1). Quant à la Syrie, elle a inscrit un but dans les derniers instants face à l'Iran mardi (2-2), s'offrant le droit de rêver à une Coupe du Monde. La Corée du Sud s'apprête à disputer ainsi sa 9e phase finale de suite. Son meilleur résultat fut un quart de finale en 2002, chez elle dans une organisation conjointe avec le Japon, sous la direction de Guus Hiddink. Dimanche, les Diables Rouges avaient assuré leur qualification en allant gagner en Grèce (1-2). La Belgique est toujours la seule nation de la Zone européenne à avoir décroché son ticket sur le terrain. Outre la Russie, pays organisateur, ils sont désormais 6 à avoir assuré leur qualification pour le grand rendez-vous planétaire de 2018: le Brésil, le Mexique, la Belgique, l'Iran, le Japon et la Corée du Sud. (Belga)

La Corée du Sud est la troisième nation de la confédération asiatique à se qualifier pour le Mondial, après l'Iran et le Japon. La Chine, qui a battu le Qatar mardi, est éliminée (2-1). Quant à la Syrie, elle a inscrit un but dans les derniers instants face à l'Iran mardi (2-2), s'offrant le droit de rêver à une Coupe du Monde. La Corée du Sud s'apprête à disputer ainsi sa 9e phase finale de suite. Son meilleur résultat fut un quart de finale en 2002, chez elle dans une organisation conjointe avec le Japon, sous la direction de Guus Hiddink. Dimanche, les Diables Rouges avaient assuré leur qualification en allant gagner en Grèce (1-2). La Belgique est toujours la seule nation de la Zone européenne à avoir décroché son ticket sur le terrain. Outre la Russie, pays organisateur, ils sont désormais 6 à avoir assuré leur qualification pour le grand rendez-vous planétaire de 2018: le Brésil, le Mexique, la Belgique, l'Iran, le Japon et la Corée du Sud. (Belga)