"Au bout d'un moment tu te dis que ça ne veut pas rentrer, mais obligatoirement on va gagner ce match... Ensuite début de deuxième période, 0-1, 0-2, tu te dis: +C'est terminé+", a concédé le latéral du Paris Saint-Germain au micro de BeIn Sports. "Je nous félicite pour le travail accompli même si ça ne doit pas arriver, honnêtement... Il faut pouvoir surmonter ces moments difficiles et on l'a fait. A 0-2 on se dit que ça va vraiment être compliqué, personnellement à 0-2 je mets le bloc derrière et il n'y a plus rien qui passe, quitte à balancer tous les ballons. Tu souffres un peu mais au moins tu tiens le score, et malgré tout je dois quand même féliciter les Japonais parce qu'ils ont continué à jouer", a ajouté l'ancien joueur du Club de Bruges. "Nous on a su profiter des espaces. On a aussi utilisé notre taille, plus que favorable, on a eu sur corner beaucoup de deuxièmes ballons dangereux. Ce sont des frayeurs un peu inutiles, on en connaîtra d'autres des moments compliqués, maintenant +focus+ sur le Brésil, ça va être une affiche exceptionnelle, c'est maintenant où jamais pour la nation belge de montrer qu'on a le talent et la génération dorée, comme tout le monde la surnomme... On va faire le maximum". (Belga)

"Au bout d'un moment tu te dis que ça ne veut pas rentrer, mais obligatoirement on va gagner ce match... Ensuite début de deuxième période, 0-1, 0-2, tu te dis: +C'est terminé+", a concédé le latéral du Paris Saint-Germain au micro de BeIn Sports. "Je nous félicite pour le travail accompli même si ça ne doit pas arriver, honnêtement... Il faut pouvoir surmonter ces moments difficiles et on l'a fait. A 0-2 on se dit que ça va vraiment être compliqué, personnellement à 0-2 je mets le bloc derrière et il n'y a plus rien qui passe, quitte à balancer tous les ballons. Tu souffres un peu mais au moins tu tiens le score, et malgré tout je dois quand même féliciter les Japonais parce qu'ils ont continué à jouer", a ajouté l'ancien joueur du Club de Bruges. "Nous on a su profiter des espaces. On a aussi utilisé notre taille, plus que favorable, on a eu sur corner beaucoup de deuxièmes ballons dangereux. Ce sont des frayeurs un peu inutiles, on en connaîtra d'autres des moments compliqués, maintenant +focus+ sur le Brésil, ça va être une affiche exceptionnelle, c'est maintenant où jamais pour la nation belge de montrer qu'on a le talent et la génération dorée, comme tout le monde la surnomme... On va faire le maximum". (Belga)