"Chaque spectateur devra avoir la carte du supporter pour entrer dans les stades, aussi bien pour la Coupe des Confédérations que pour le Mondial", a déclaré Smith. "Nous avons confiance en les autorités russes pour que tout soit fait. La chose dont nous pouvons être sûrs, c'est qu'il s'agira d'une fête du football et qu'il n'y a pas de place pour ceux qui ne sont pas là pour soutenir le football." Le dirigeant a indiqué que la carte reprendra les données personnelles et une photo du détenteur et elle pourra être utilisée pour entrer dans le stade. Le but est de lutter contre le phénomène des hooligans. Des craintes pour la sécurité des amateurs de football se déplaçant en Russie sont apparues après l'Euro-2016 en France, marqué notamment par des affrontements violents entre supporters anglais et russes à Marseille. Moscou assure de son côté qu'il appliquera une tolérance zéro vis-à-vis des fauteurs de troubles et assure que les amateurs de football pourront venir en Russie en toute sécurité. (Belga)

"Chaque spectateur devra avoir la carte du supporter pour entrer dans les stades, aussi bien pour la Coupe des Confédérations que pour le Mondial", a déclaré Smith. "Nous avons confiance en les autorités russes pour que tout soit fait. La chose dont nous pouvons être sûrs, c'est qu'il s'agira d'une fête du football et qu'il n'y a pas de place pour ceux qui ne sont pas là pour soutenir le football." Le dirigeant a indiqué que la carte reprendra les données personnelles et une photo du détenteur et elle pourra être utilisée pour entrer dans le stade. Le but est de lutter contre le phénomène des hooligans. Des craintes pour la sécurité des amateurs de football se déplaçant en Russie sont apparues après l'Euro-2016 en France, marqué notamment par des affrontements violents entre supporters anglais et russes à Marseille. Moscou assure de son côté qu'il appliquera une tolérance zéro vis-à-vis des fauteurs de troubles et assure que les amateurs de football pourront venir en Russie en toute sécurité. (Belga)