Le Mexique de Juan Carlos Osorio, impressionnant depuis le début de la compétition, aura l'occasion de terminer premier avec un probant 9/9 en cas de victoire contre la Suède mercredi à Iekaterinbourg (16h). Il ne manque qu'un point à 'La Verde' pour assurer sa présence en huitièmes de finale pour la septième fois de rang au Mondial. Toutefois, 'El Tri' devra se méfier du jusqu'au-boutisme suédois. De son côté, la Mannschaft a d'abord essuyé une défaite inaugurale contre le Mexique (0-1) avant d'émerger, en toute fin de rencontre, face à la Suède (2-1). Mercredi à Kazan (16h), une victoire de l'Allemagne par deux buts d'écart contre la Corée du Sud et elle sera automatiquement qualifiée pour les huitièmes. Dans le cas contraire, le destin des champions du monde dépendra du résultat de Mexique-Suède. Pour les troupes de Joachim Löw, ce match contre les 'Guerriers Taeguk' pourrait être le moyen idéal de lancer leur Mondial. Quadruple championne du monde, l'Allemagne reste sur une finale (2002), deux demies (2006 et 2010) et une victoire (2014) à la grand-messe du football. En huitièmes, le premier du groupe F défiera le second du groupe E et inversement. Trois équipes, le Brésil, la Suisse et la Serbie, sont encore en lice pour les deux tickets attribués dans le groupe E. (Belga)

Le Mexique de Juan Carlos Osorio, impressionnant depuis le début de la compétition, aura l'occasion de terminer premier avec un probant 9/9 en cas de victoire contre la Suède mercredi à Iekaterinbourg (16h). Il ne manque qu'un point à 'La Verde' pour assurer sa présence en huitièmes de finale pour la septième fois de rang au Mondial. Toutefois, 'El Tri' devra se méfier du jusqu'au-boutisme suédois. De son côté, la Mannschaft a d'abord essuyé une défaite inaugurale contre le Mexique (0-1) avant d'émerger, en toute fin de rencontre, face à la Suède (2-1). Mercredi à Kazan (16h), une victoire de l'Allemagne par deux buts d'écart contre la Corée du Sud et elle sera automatiquement qualifiée pour les huitièmes. Dans le cas contraire, le destin des champions du monde dépendra du résultat de Mexique-Suède. Pour les troupes de Joachim Löw, ce match contre les 'Guerriers Taeguk' pourrait être le moyen idéal de lancer leur Mondial. Quadruple championne du monde, l'Allemagne reste sur une finale (2002), deux demies (2006 et 2010) et une victoire (2014) à la grand-messe du football. En huitièmes, le premier du groupe F défiera le second du groupe E et inversement. Trois équipes, le Brésil, la Suisse et la Serbie, sont encore en lice pour les deux tickets attribués dans le groupe E. (Belga)