"C'est un défenseur qui le marque. On a dû travailler beaucoup défensivement, on aurait pu prendre un peu plus l'avantage sur des contres en fin de match. Mais chapeau à mes joueurs et à l'ensemble de mon staff. On va jouer cette finale. Je ressens beaucoup de fierté par rapport à mon groupe, ça fait 49 jours qu'on est ensemble. Il s'est passé beaucoup de choses, des choses plus difficiles mais c'est la vie de groupe. Et j'y ajoute tout mon staff, il y a 20 personnes, c'est le mérite de tout le monde. Le match appartient aux joueurs et si on est en finale de la Coupe du monde, c'est (grâce à) ceux qui sont sur le terrain". La France se retrouve en finale deux ans après la finale de l'Euro 2016, perdue face au Portugal. "La finale d'il y a deux ans n'est toujours pas digérée, elle est toujours restée là. Donc on va voir demain tranquillement qui on aura". Les Français affronteront en finale les vainqueurs de Croatie-Angleterre. (Belga)

"C'est un défenseur qui le marque. On a dû travailler beaucoup défensivement, on aurait pu prendre un peu plus l'avantage sur des contres en fin de match. Mais chapeau à mes joueurs et à l'ensemble de mon staff. On va jouer cette finale. Je ressens beaucoup de fierté par rapport à mon groupe, ça fait 49 jours qu'on est ensemble. Il s'est passé beaucoup de choses, des choses plus difficiles mais c'est la vie de groupe. Et j'y ajoute tout mon staff, il y a 20 personnes, c'est le mérite de tout le monde. Le match appartient aux joueurs et si on est en finale de la Coupe du monde, c'est (grâce à) ceux qui sont sur le terrain". La France se retrouve en finale deux ans après la finale de l'Euro 2016, perdue face au Portugal. "La finale d'il y a deux ans n'est toujours pas digérée, elle est toujours restée là. Donc on va voir demain tranquillement qui on aura". Les Français affronteront en finale les vainqueurs de Croatie-Angleterre. (Belga)