"Je ne voulais pas dire que c'était le match le plus important pour notre génération, mais si, ça l'a été", déclare Modric. "Nous savions que nous avions une grande opportunité (pour la qualification pour les quarts). Il faisait très chaud, c'était très difficile de courir. Mais nous avons survécu. Le plus important, c'est d'être en quarts de finale. C'était difficile pour moi de rater mon penalty (en prolongation) parce que j'ai étudié toute la matinée comment marquer contre Schmeichel", dit le capitaine croate. (Belga)

"Je ne voulais pas dire que c'était le match le plus important pour notre génération, mais si, ça l'a été", déclare Modric. "Nous savions que nous avions une grande opportunité (pour la qualification pour les quarts). Il faisait très chaud, c'était très difficile de courir. Mais nous avons survécu. Le plus important, c'est d'être en quarts de finale. C'était difficile pour moi de rater mon penalty (en prolongation) parce que j'ai étudié toute la matinée comment marquer contre Schmeichel", dit le capitaine croate. (Belga)