La Grèce, deuxième loin derrière la Belgique dans le groupe H des qualifications, n'a pas fait le poids face à une Croatie en pleine forme. L'équipe au damier a tout de suite pris l'avantage et a bénéficié d'un penalty flagrant à la 13e minute pour une faute du gardien grec Karnezis sur Kalinic. Le milieu du Real Madrid Luka Modric s'est alors chargé de le convertir pour faire 1-0. Quelques minutes plus tard, un centre au premier poteau a trouvé Kalinic incroyablement esseulé au premier poteau. L'avant-centre de Milan a alors doublé la mise en déviant le ballon subtilement de l'extérieur du pied (19e). Les Grecs ont failli reprendre confiance grâce à un but de la tête sur corner de Papastathopoulos (30e) mais sont retombés dans leurs travers en défendant très mal sur le but du 3-1 signé Perisic de la tête (33e). Au retour des vestiaires, Kramaric a aggravé le score en profitant d'une nouvelle bévue de la défense grecque (49e) alors que Mitroglou a bien failli limiter les dégâts d'un coup de tête en fin de match, mais a finalement buté sur Subasic (90e). L'autre barrage aller a été moins spectaculaire mais le 0-1 des Suisses en Irlande du Nord laisse un peu de suspense pour le match retour dans trois jours. Offensifs en début et en fin de rencontre, les Nord-Irlandais ont laissé l'initiative aux Suisses pendant une bonne heure. Ceux-ci ont galvaudé quelques occasions mais sont finalement parvenus à inscrire un précieux but à l'extérieur grâce à un penalty de Ricardo Rodriguez suite à une faute de main dans le rectangle d'Evans (58e). (Belga)

La Grèce, deuxième loin derrière la Belgique dans le groupe H des qualifications, n'a pas fait le poids face à une Croatie en pleine forme. L'équipe au damier a tout de suite pris l'avantage et a bénéficié d'un penalty flagrant à la 13e minute pour une faute du gardien grec Karnezis sur Kalinic. Le milieu du Real Madrid Luka Modric s'est alors chargé de le convertir pour faire 1-0. Quelques minutes plus tard, un centre au premier poteau a trouvé Kalinic incroyablement esseulé au premier poteau. L'avant-centre de Milan a alors doublé la mise en déviant le ballon subtilement de l'extérieur du pied (19e). Les Grecs ont failli reprendre confiance grâce à un but de la tête sur corner de Papastathopoulos (30e) mais sont retombés dans leurs travers en défendant très mal sur le but du 3-1 signé Perisic de la tête (33e). Au retour des vestiaires, Kramaric a aggravé le score en profitant d'une nouvelle bévue de la défense grecque (49e) alors que Mitroglou a bien failli limiter les dégâts d'un coup de tête en fin de match, mais a finalement buté sur Subasic (90e). L'autre barrage aller a été moins spectaculaire mais le 0-1 des Suisses en Irlande du Nord laisse un peu de suspense pour le match retour dans trois jours. Offensifs en début et en fin de rencontre, les Nord-Irlandais ont laissé l'initiative aux Suisses pendant une bonne heure. Ceux-ci ont galvaudé quelques occasions mais sont finalement parvenus à inscrire un précieux but à l'extérieur grâce à un penalty de Ricardo Rodriguez suite à une faute de main dans le rectangle d'Evans (58e). (Belga)