En cause: une compensation financière qui se fait attendre de la part de la société Oranjecamping, avec laquelle l'Union avait conclu un accord commercial, pour les désagréments causés par l'état laissant à désirer du camping.

Les supporters, qui ont déboursé d'importantes sommes d'argent pour leur séjour au Devillage, se sont massivement plaints des installations du camping. Sanitaires en mauvais état, installations électriques douteuses, pas de wifi... La réalité était loin du "camping de luxe" présenté sur papier.

"Une proposition de compensation financière nous avait été faite à la mi-août. Mais à l'heure actuelle, nous en ignorons encore tous les détails", écrivent-ils dans leur lettre. "Il ne nous est même pas indiqué si les négociations prennent du retard ou quelque chose de tel. Vous nous laissez simplement tomber. Nous avons tout payé, vous avez déjà reçu l'argent", déplorent les supporters.

L'Union belge répond qu'Oranjecamping doit leur faire une proposition pour le 1er novembre. "Les fans doivent, malheureusement, se montrer encore un peu patients."

En cause: une compensation financière qui se fait attendre de la part de la société Oranjecamping, avec laquelle l'Union avait conclu un accord commercial, pour les désagréments causés par l'état laissant à désirer du camping.Les supporters, qui ont déboursé d'importantes sommes d'argent pour leur séjour au Devillage, se sont massivement plaints des installations du camping. Sanitaires en mauvais état, installations électriques douteuses, pas de wifi... La réalité était loin du "camping de luxe" présenté sur papier. "Une proposition de compensation financière nous avait été faite à la mi-août. Mais à l'heure actuelle, nous en ignorons encore tous les détails", écrivent-ils dans leur lettre. "Il ne nous est même pas indiqué si les négociations prennent du retard ou quelque chose de tel. Vous nous laissez simplement tomber. Nous avons tout payé, vous avez déjà reçu l'argent", déplorent les supporters.L'Union belge répond qu'Oranjecamping doit leur faire une proposition pour le 1er novembre. "Les fans doivent, malheureusement, se montrer encore un peu patients."