"Jaime que les choses soient claires", a d'emblée annoncé le sélectionneur des Diables Rouges Marc Wilmots avant de lire la liste des élus pour le Mondial-2014 au Brésil (du 12 juin au 13 juillet), mardi après-midi dans le grand auditorium de l'Union Belge de football URBSFA).

S'il n'y avait le cas du gardien n°3 Koen Casteels, toujours convalescent après sa fracture du tibia et qui laissera la place à Silvio Proto s'il n'est pas revenu à son meilleur niveau à temps, c'est un casting complet et définitif de 23 acteurs que Wilmots aurait communiqué.

Chacun sait donc déjà quel rôle lui a été ou non attribué. En particulier ceux, finalement très peu nombreux mais dont on parlera le plus, dont le sort n'était pas encore connu. Il faut bien reconnaître que pour une petite vingtaine de candidats, aucune surprise n'était envisageable dans l'un ou l'autre sens.

Par ordre décroissant la plus grosse sensation concerne le tout jeune attaquant d'origine kenyane de Lille Divock Origi, 19 ans depuis le 18 avril. Le fils de l'ex-attaquant de Genk et du RWDM Mike Origi, est en effet appelé suite au forfait de l'infortuné Christian Benteke, et préféré dans ce rôle à Michy Batshuayi, seulement "réserviste". "Ce que j'ai vu et ressenti a fait la différence", explique Wilmots. "Mais il correspondait aussi le plus au profil que je recherchais".

Emotion Simons

"Mais mon émotion et celle de Timmy Simons a été le moment le plus difficile", poursuit-il. "On ne se sépare pas comme ça d'une personne exemplaire avec laquelle on a toujours fait la route. Mon rôle est cependant de composer l'équipe la plus compétitive possible, et pas d'avoir des émotions, aussi belles soient-elles. Malheureusement pour Timmy et Radja (Nainggolan, réserviste, ndlr), j'étais largement paré en milieu de terrain. Je ne pouvais quand même pas laisser à la maison Steven Defour, décisif à Glasgow, qui a a fait toute la campagne..."

La liste "claire" et définitive" a par ailleurs confirmé le statut supposé de Silvio Proto, doublure n°1 de Koen Casteels; l'imminence des grand débuts belges d'Adnan Januzaj, qui vient de faire le (bon) choix de la Belgique; et le retour au premier plan d'Anthony Vanden Borre, dont Thomas Meunier et dans une moindre mesure Guillaume Gillet (réserviste) font les frais.

Outre Meunier, Simons, Gillet, Nainggolan et Batshuayi, les autres "recalés" sont Jelle Van Damme (réserviste), Sébastien Pocognoli (réserviste), Thorgan Hazard (réserviste), Jelle Vossen, Igor De Camargo et Pelé Mboyo.

Choix

Marc Wilmots a commenté et expliqué ses choix, en commençant par "le plus difficile". Celui de Timmy Simons, 37 ans, le membre le plus ancien et le plus expérimenté de l'équipage du paquebot Belgique qui restera à quai.

"Il a donné au groupe tout ce qu'il avait à lui donner", explique Wilmots. "Celui-ci est désormais à même de naviguer sans lui. Et je ne peux pas me permettre d'emmener un joueur de champ qui ne montera probablement pas une seule fois sur le terrain. Mais Timmy reviendra plus tard dans un autre rôle à définir. Il aura aussi son match d'adieu contre le Luxembourg ou la Tunisie. J'ai pris la décision qui s'imposait mais l'émotion réciproque était à son comble quand je l'ai annoncée à l'intéressé..."

La plus grosse sensation concerne toutefois le très jeune attaquant d'origine kenyane de Lille Divock Origi, 19 ans depuis le 18 avril. Il est le bénéficiaire du forfait de l'infortuné Christian Benteke, et préféré dans ce rôle à Michy Batshuayi, seulement "réserviste". "J'ai été le voir personnellement contre Marseille (0-0), Bordeaux (2-1) et Paris (1-3). C'est un excellent technicien, rapide, très fort en un contre un et capable de bien entrer à n'importe que moment dans un match. Il a aussi le profil le plus proche de celui de Benteke. Gert Verheyen (le coach des U19, ndlr) m'en a d'ailleurs toujours dit le plus grand bien...".

On ne parlera pas de surprise concernant Januzaj, dont Wilmots avait sous-entendu la sélection peu après l'annonce du choix de l'ex-prodige anderlechtois. Il a de même bien fait comprendre qu'on ne se passait pas d'un élément de cette classe. "Le top", a-t-il résumé. "Il peut en outre évoluer à plusieurs postes, et m'apporte donc une option offensive supplémentaire. Il a en plus déjà l'habitude de jouer devant 70.000 spectateurs. Maintenant comme Origi il débarque dans un groupe dont il va devoir apprendre et surtout respecter les règles. Il monte dans un train en marche et c'est moi qui conduis. On me suit ou on descend..."

Cela faisait aussi un certain temps que les bookmakers avaient nettement revu à la baisse, la cote d'Anthony Vanden Borre. "Je voulais un arrière d'aile qui est avant tout un défenseur, néanmoins capable de monter, mais aussi au besoin d'évoluer dans une défense à trois. Cela fait maintenant quatre bons mois qu'Anthony a retrouvé son meilleur niveau. Il était donc logique de le sélectionner. Il est très puissant et connaît déjà le groupe. Thomas Meunier a livré une bonne campagne avec Bruges, mais il fallait bien choisir. C'est notamment pour une question d'équilibre que j'ai préféré VdB..."

Enfin avec Silvio Proto les choses sont claires. Thibaut Courtois est le gardien n°1, Simon Mignolet le n°2 et Koen Casteels le n°3, dont il prendra la place s'il n'est pas revenu à son meilleur niveau à temps après sa fracture du tibia. "Pour le moment tout se passe comme prévu", précise Wilmots, "mais il ne faut pas trop rêver non plus. Silvio m'a de toute façon garanti que je pouvais compter sur lui. Il sera au stage de Genk avec Simon qui jouera sans doute le 26 contre le Luxembourg (Courtois dispute la finale de la Ligue des Champions à Lisbonne le 24, ndlr)".

Calendrier

Le 2 juin au plus tard, la fédération belge de football (URBSFA) devra rendre la sélection définitive des 23 Diables Rouges à la Fifa, la fédération internationale de football.

La préparation de l'équipe belge pour le Mondial débutera le 19 mai à l'occasion d'un stage à Genk. C'est aussi à la Cristal Arena, que la Belgique jouera un match amical contre le Luxembourg le 26 mai.

Du 27 mai au 2 juin, la sélection de base (sans les réservistes) partira à nouveau en stage, cette fois en Suède, où elle affrontera Ibrahimovic et ses équipiers en match de préparation, le 1er juin à Stockholm.

Un stage de trois jours suivra ensuite à Knokke, entre le 4 et le 6 juin, avant un dernier test le 7 juin contre la Tunisie de Georges Leekens au stade Roi Baudouin. Le 10 juin, l'avion des Diables Rouges s'envolera de Bruxelles en direction du Brésil.

Au Mondial, la Belgique sera confrontée à l'Algérie (mardi 17 juin), à la Russie (dimanche 22 juin) et à la Corée du Sud (jeudi 26 juin), dans le groupe H de la phase de groupes.

La sélections de Marc Wilmots:

Gardiens (4): Koen Casteels (Hoffenheim), Thibaut Courtois (Atletico Madrid), Simon Mignolet (Liverpool), Silvio Proto (Anderlecht).

Défenseurs (8): Toby Alderweireld (Atletico Madrid), Anthony Vanden Borre (Anderlecht), Laurent Ciman (Standard), Vincent Kompany (Manchester City), Nicolas Lombaerts (Zenit Sint-Petersburg), Daniel Van Buyten (Bayern München), Thomas Vermaelen (Arsenal), Jan Vertonghen (Tottenham).

Milieux de terrain (6): Nacer Chadli (Tottenham), Steven Defour (Porto), Moussa Dembélé (Tottenham), Marouane Fellaini (Manchester United), Axel Witsel (Zenit Saint-Petersburg), Kevin De Bruyne (Wolfsburg).

Attaquants (6): Eden Hazard (Chelsea), Adnan Januzaj (Manchester United), Romelu Lukaku (Everton), Dries Mertens (Napoli), Kevin Mirallas (Everton), Divock Origi (Lille OSC).

Les 6 réservistes: Sébastien Pocognoli (Hannover 96), Radja Nainggolan (AS Roma), Jelle Van Damme (Standard), Thorgan Hazard (Zulte Waregem), Michy Batshuayi (Standard), Guillaume Gillet (Anderlecht).

"Jaime que les choses soient claires", a d'emblée annoncé le sélectionneur des Diables Rouges Marc Wilmots avant de lire la liste des élus pour le Mondial-2014 au Brésil (du 12 juin au 13 juillet), mardi après-midi dans le grand auditorium de l'Union Belge de football URBSFA). S'il n'y avait le cas du gardien n°3 Koen Casteels, toujours convalescent après sa fracture du tibia et qui laissera la place à Silvio Proto s'il n'est pas revenu à son meilleur niveau à temps, c'est un casting complet et définitif de 23 acteurs que Wilmots aurait communiqué. Chacun sait donc déjà quel rôle lui a été ou non attribué. En particulier ceux, finalement très peu nombreux mais dont on parlera le plus, dont le sort n'était pas encore connu. Il faut bien reconnaître que pour une petite vingtaine de candidats, aucune surprise n'était envisageable dans l'un ou l'autre sens. Par ordre décroissant la plus grosse sensation concerne le tout jeune attaquant d'origine kenyane de Lille Divock Origi, 19 ans depuis le 18 avril. Le fils de l'ex-attaquant de Genk et du RWDM Mike Origi, est en effet appelé suite au forfait de l'infortuné Christian Benteke, et préféré dans ce rôle à Michy Batshuayi, seulement "réserviste". "Ce que j'ai vu et ressenti a fait la différence", explique Wilmots. "Mais il correspondait aussi le plus au profil que je recherchais".Emotion Simons "Mais mon émotion et celle de Timmy Simons a été le moment le plus difficile", poursuit-il. "On ne se sépare pas comme ça d'une personne exemplaire avec laquelle on a toujours fait la route. Mon rôle est cependant de composer l'équipe la plus compétitive possible, et pas d'avoir des émotions, aussi belles soient-elles. Malheureusement pour Timmy et Radja (Nainggolan, réserviste, ndlr), j'étais largement paré en milieu de terrain. Je ne pouvais quand même pas laisser à la maison Steven Defour, décisif à Glasgow, qui a a fait toute la campagne..." La liste "claire" et définitive" a par ailleurs confirmé le statut supposé de Silvio Proto, doublure n°1 de Koen Casteels; l'imminence des grand débuts belges d'Adnan Januzaj, qui vient de faire le (bon) choix de la Belgique; et le retour au premier plan d'Anthony Vanden Borre, dont Thomas Meunier et dans une moindre mesure Guillaume Gillet (réserviste) font les frais. Outre Meunier, Simons, Gillet, Nainggolan et Batshuayi, les autres "recalés" sont Jelle Van Damme (réserviste), Sébastien Pocognoli (réserviste), Thorgan Hazard (réserviste), Jelle Vossen, Igor De Camargo et Pelé Mboyo.ChoixMarc Wilmots a commenté et expliqué ses choix, en commençant par "le plus difficile". Celui de Timmy Simons, 37 ans, le membre le plus ancien et le plus expérimenté de l'équipage du paquebot Belgique qui restera à quai. "Il a donné au groupe tout ce qu'il avait à lui donner", explique Wilmots. "Celui-ci est désormais à même de naviguer sans lui. Et je ne peux pas me permettre d'emmener un joueur de champ qui ne montera probablement pas une seule fois sur le terrain. Mais Timmy reviendra plus tard dans un autre rôle à définir. Il aura aussi son match d'adieu contre le Luxembourg ou la Tunisie. J'ai pris la décision qui s'imposait mais l'émotion réciproque était à son comble quand je l'ai annoncée à l'intéressé..." La plus grosse sensation concerne toutefois le très jeune attaquant d'origine kenyane de Lille Divock Origi, 19 ans depuis le 18 avril. Il est le bénéficiaire du forfait de l'infortuné Christian Benteke, et préféré dans ce rôle à Michy Batshuayi, seulement "réserviste". "J'ai été le voir personnellement contre Marseille (0-0), Bordeaux (2-1) et Paris (1-3). C'est un excellent technicien, rapide, très fort en un contre un et capable de bien entrer à n'importe que moment dans un match. Il a aussi le profil le plus proche de celui de Benteke. Gert Verheyen (le coach des U19, ndlr) m'en a d'ailleurs toujours dit le plus grand bien...". On ne parlera pas de surprise concernant Januzaj, dont Wilmots avait sous-entendu la sélection peu après l'annonce du choix de l'ex-prodige anderlechtois. Il a de même bien fait comprendre qu'on ne se passait pas d'un élément de cette classe. "Le top", a-t-il résumé. "Il peut en outre évoluer à plusieurs postes, et m'apporte donc une option offensive supplémentaire. Il a en plus déjà l'habitude de jouer devant 70.000 spectateurs. Maintenant comme Origi il débarque dans un groupe dont il va devoir apprendre et surtout respecter les règles. Il monte dans un train en marche et c'est moi qui conduis. On me suit ou on descend..." Cela faisait aussi un certain temps que les bookmakers avaient nettement revu à la baisse, la cote d'Anthony Vanden Borre. "Je voulais un arrière d'aile qui est avant tout un défenseur, néanmoins capable de monter, mais aussi au besoin d'évoluer dans une défense à trois. Cela fait maintenant quatre bons mois qu'Anthony a retrouvé son meilleur niveau. Il était donc logique de le sélectionner. Il est très puissant et connaît déjà le groupe. Thomas Meunier a livré une bonne campagne avec Bruges, mais il fallait bien choisir. C'est notamment pour une question d'équilibre que j'ai préféré VdB..." Enfin avec Silvio Proto les choses sont claires. Thibaut Courtois est le gardien n°1, Simon Mignolet le n°2 et Koen Casteels le n°3, dont il prendra la place s'il n'est pas revenu à son meilleur niveau à temps après sa fracture du tibia. "Pour le moment tout se passe comme prévu", précise Wilmots, "mais il ne faut pas trop rêver non plus. Silvio m'a de toute façon garanti que je pouvais compter sur lui. Il sera au stage de Genk avec Simon qui jouera sans doute le 26 contre le Luxembourg (Courtois dispute la finale de la Ligue des Champions à Lisbonne le 24, ndlr)".CalendrierLe 2 juin au plus tard, la fédération belge de football (URBSFA) devra rendre la sélection définitive des 23 Diables Rouges à la Fifa, la fédération internationale de football. La préparation de l'équipe belge pour le Mondial débutera le 19 mai à l'occasion d'un stage à Genk. C'est aussi à la Cristal Arena, que la Belgique jouera un match amical contre le Luxembourg le 26 mai. Du 27 mai au 2 juin, la sélection de base (sans les réservistes) partira à nouveau en stage, cette fois en Suède, où elle affrontera Ibrahimovic et ses équipiers en match de préparation, le 1er juin à Stockholm. Un stage de trois jours suivra ensuite à Knokke, entre le 4 et le 6 juin, avant un dernier test le 7 juin contre la Tunisie de Georges Leekens au stade Roi Baudouin. Le 10 juin, l'avion des Diables Rouges s'envolera de Bruxelles en direction du Brésil. Au Mondial, la Belgique sera confrontée à l'Algérie (mardi 17 juin), à la Russie (dimanche 22 juin) et à la Corée du Sud (jeudi 26 juin), dans le groupe H de la phase de groupes.La sélections de Marc Wilmots:Gardiens (4): Koen Casteels (Hoffenheim), Thibaut Courtois (Atletico Madrid), Simon Mignolet (Liverpool), Silvio Proto (Anderlecht). Défenseurs (8): Toby Alderweireld (Atletico Madrid), Anthony Vanden Borre (Anderlecht), Laurent Ciman (Standard), Vincent Kompany (Manchester City), Nicolas Lombaerts (Zenit Sint-Petersburg), Daniel Van Buyten (Bayern München), Thomas Vermaelen (Arsenal), Jan Vertonghen (Tottenham). Milieux de terrain (6): Nacer Chadli (Tottenham), Steven Defour (Porto), Moussa Dembélé (Tottenham), Marouane Fellaini (Manchester United), Axel Witsel (Zenit Saint-Petersburg), Kevin De Bruyne (Wolfsburg). Attaquants (6): Eden Hazard (Chelsea), Adnan Januzaj (Manchester United), Romelu Lukaku (Everton), Dries Mertens (Napoli), Kevin Mirallas (Everton), Divock Origi (Lille OSC). Les 6 réservistes: Sébastien Pocognoli (Hannover 96), Radja Nainggolan (AS Roma), Jelle Van Damme (Standard), Thorgan Hazard (Zulte Waregem), Michy Batshuayi (Standard), Guillaume Gillet (Anderlecht).