Pour rappel, Mogi Bayat est soupçonné de blanchiment d'argent et d'organisation criminelle. Dejan Veljkovic est repenti et est figure centrale dans une affaire de match truqué dans le cadre de la lutte à la relégation la saison dernière. Thomas Troch, Walter Mortelmans et Evert Maeschalck, eux aussi poursuivis par le parquet de l'Union Belge, figurent également dans cette liste publiée sur le site internet de l'Union Belge. Une personne physique ou morale qui souhaite agir en tant qu'agent de joueurs en Belgique est obligée de s'inscrire auprès de l'Union Belge. En pratique, tout le monde a le droit de s'enregistrer s'il dispose des papiers requis, satisfait toutes les exigences et s'acquitte d'un montant annuel de 500 euros. L'Union Belge fait savoir qu'elle ne peut pas s'opposer à l'inscription des agents concernés. Le règlement fédéral précise que, pour s'enregistrer, un agent ne peut "jamais avoir été condamné définitivement pour un crime ou un délit à caractère financier". Veljkovic, Bayat et les autres agents concernés jouissent pour le moment de la présomption d'innocence. Une des autres conditions est que les agents doivent s'abstenir de tout comportement préjudiciable aux intérêts de l'Union Belge, de ses organes et du football en général et ce sous peine de réprimande, suspension ou interdiction d'inscription. (Belga)