Vainqueur du 10.000m des Mondiaux à Londres, le Britannique d'origine somalienne a effectué sa dernière course sur piste jeudi dernier à Zurich en s'imposant sur 5.000m en finale de la Ligue de Diamant. Farah va désormais se tourner vers la route, avec pour commencer la Great North Run, épreuve qu'il a remporté lors des trois dernières éditions. "Je suis impatient de courir la Great North Run le 10 septembre prochain. J'a hâte de tous vous voir là-bas", a écrit Farah sur son compte Twitter. Le Britannique s'est également exprimé sur le site internet de la manifestation. "Remporter une fois cette course était une de mes ambitions mais gagner quatre fois de suite, ce serait incroyable." "C'est le plus grand athlète de tous les temps en Grande-Bretagne et le revoir ici au départ à Newcastle, c'est fantastique", s'est pour sa part réjoui Brendan Foster, organisateur de la course. Lors de sa première participation en 2013, Mo Farah, 34 ans, avait pris la deuxième place juste derrière l'Éthiopien Kenenisa Bekele à l'issue d'une fin de course épique où un autre champion olympique des 10.000m, l'Éthiopien Haile Gebrselassie, s'était classé 3e. (Belga)

Vainqueur du 10.000m des Mondiaux à Londres, le Britannique d'origine somalienne a effectué sa dernière course sur piste jeudi dernier à Zurich en s'imposant sur 5.000m en finale de la Ligue de Diamant. Farah va désormais se tourner vers la route, avec pour commencer la Great North Run, épreuve qu'il a remporté lors des trois dernières éditions. "Je suis impatient de courir la Great North Run le 10 septembre prochain. J'a hâte de tous vous voir là-bas", a écrit Farah sur son compte Twitter. Le Britannique s'est également exprimé sur le site internet de la manifestation. "Remporter une fois cette course était une de mes ambitions mais gagner quatre fois de suite, ce serait incroyable." "C'est le plus grand athlète de tous les temps en Grande-Bretagne et le revoir ici au départ à Newcastle, c'est fantastique", s'est pour sa part réjoui Brendan Foster, organisateur de la course. Lors de sa première participation en 2013, Mo Farah, 34 ans, avait pris la deuxième place juste derrière l'Éthiopien Kenenisa Bekele à l'issue d'une fin de course épique où un autre champion olympique des 10.000m, l'Éthiopien Haile Gebrselassie, s'était classé 3e. (Belga)