Farah, 36 ans, a annoncé la nouvelle dans un message vidéo vendredi. "Il y a eu beaucoup de marathons amusants ces dernières années. Gagner Chicago, c'était bien et être troisième à Londres, c'était bien. 2h05, un record britannique et européen, c'est top. Maintenant, j'ai décidé que l'année prochaine, je vais courir de nouveau sur la piste à Tokyo. J'ai vraiment hâte d'y être et je vais essayer sur 10.000 mètres. J'espère que je n'ai pas perdu ma vitesse. On va s'entraîner dur pour ça." "Sir" Mohamed, est un ami proche et partenaire d'entraînement de Bashir Abdi, le recordman de Belgique du marathon (2h06:14). Il compte à son palmarès quatre titres olympiques sur 5000 et 10.000 m à Londres (2012) et à Rio (2016) auxquels s'ajoutent trois titres mondiaux sur 5.000m et trois autres sur 10.000m, trois titres européens sur 5000m et deux sur 10.000m. En 2018, il a remporté le prestigieux marathon de Chicago en 2h05:11, nouveau record d'Europe. Il détient aussi le record d'Europe du 10.000m (26:46.57 depuis le 3 juin 2011). Outre Farah, les légendaires Paavo Nurmi (1920, 1928), Emil Zatopek (1948, 1952), Lasse Viren (1972, 1976), Haile Gebrselassie (1996, 2000) et Kenenisa Bekele (2004, 2008) sont double champion olympique du 10.000 mètres. (Belga)