Zelarayan a ouvert la marque à la 25e minute, à la réception d'un centre de Morris d'une intervention un peu manquée du gardien suisse Frei. Il a porté le score final à la 82e d'une balle pleine lucarne, scellant la victoire de son équipe au MAPFRE Stadium de Columbus. Entre-temps, l'international haïtien Derrick Etienne avait doublé l'avance de l'équipe locale à la 31e minute à la suite à une magnifique isolation du même Zelarayan, arrivé cette saison à Colombus après avoir porté cinq saisons le maillot des Tigres au Mexique où il côtoya notamment l'ancien international français André-Pierre Gignac. Columbus, l'un des clubs fondateurs de la MLS, remporte le championnat pour la seconde fois de son histoire après la finale remportée en 2008, ôtant aux Sounders de Seattle, pourtant favoris, un troisième titre en cinq ans. Avec quelque 1.500 spectateurs dans les tribunes, pandémie de coronavirus oblige, l'équipe des Colombus Crew n'a nullement souffert de l'absence de deux de ses joueurs vedettes, Darlington Nagbe et Pedro Santos, tous deux testés positifs au SARS-CoV2. "Quand vous avez une vision qui est forte, quand vous donnez de la valeur à votre objectif et que vous avez un groupe de gars qui adhèrent à tout cela, personne ne peut les empêcher d'en arriver là", a déclaré, visiblement ému, l'entraineur des Colombus Crew, Caleb Porter. (Belga)

Zelarayan a ouvert la marque à la 25e minute, à la réception d'un centre de Morris d'une intervention un peu manquée du gardien suisse Frei. Il a porté le score final à la 82e d'une balle pleine lucarne, scellant la victoire de son équipe au MAPFRE Stadium de Columbus. Entre-temps, l'international haïtien Derrick Etienne avait doublé l'avance de l'équipe locale à la 31e minute à la suite à une magnifique isolation du même Zelarayan, arrivé cette saison à Colombus après avoir porté cinq saisons le maillot des Tigres au Mexique où il côtoya notamment l'ancien international français André-Pierre Gignac. Columbus, l'un des clubs fondateurs de la MLS, remporte le championnat pour la seconde fois de son histoire après la finale remportée en 2008, ôtant aux Sounders de Seattle, pourtant favoris, un troisième titre en cinq ans. Avec quelque 1.500 spectateurs dans les tribunes, pandémie de coronavirus oblige, l'équipe des Colombus Crew n'a nullement souffert de l'absence de deux de ses joueurs vedettes, Darlington Nagbe et Pedro Santos, tous deux testés positifs au SARS-CoV2. "Quand vous avez une vision qui est forte, quand vous donnez de la valeur à votre objectif et que vous avez un groupe de gars qui adhèrent à tout cela, personne ne peut les empêcher d'en arriver là", a déclaré, visiblement ému, l'entraineur des Colombus Crew, Caleb Porter. (Belga)