Le parquet avait proposé quatre matches, mais ce sont finalement trois journées qui ont été infligées à l'attaquant d'Anderlecht. Il était poursuivi à l'initiative de la Review Commission qui a établi son acte d'accusation en se basant sur les images télé. Le joueur était venu se défendre en personne, alors que ses coéquipiers sont en stage à La Manga.

Le club bruxellois ne sait pas encore s'il fera appel de cette décision. En attendant, Mitrovic devrait manquer les trois prochains matches de son club contre le Lierse (18/1), Zulte Waregem en Coupe (21/1) et surtout le déplacement au Standard (25/1).

L'avocat d'Anderlecht a défendu le joueur en plaidant qu'il n'était pas le "bad boy" qu'il parait être, et qu'il était toujours le premier à s'excuser lors d'incidents ou à participer à des actions de bienfaisance du club.

Le parquet avait proposé quatre matches, mais ce sont finalement trois journées qui ont été infligées à l'attaquant d'Anderlecht. Il était poursuivi à l'initiative de la Review Commission qui a établi son acte d'accusation en se basant sur les images télé. Le joueur était venu se défendre en personne, alors que ses coéquipiers sont en stage à La Manga.Le club bruxellois ne sait pas encore s'il fera appel de cette décision. En attendant, Mitrovic devrait manquer les trois prochains matches de son club contre le Lierse (18/1), Zulte Waregem en Coupe (21/1) et surtout le déplacement au Standard (25/1).L'avocat d'Anderlecht a défendu le joueur en plaidant qu'il n'était pas le "bad boy" qu'il parait être, et qu'il était toujours le premier à s'excuser lors d'incidents ou à participer à des actions de bienfaisance du club.