Dans une Sporting qui ne tourne pas rond, Mitrovic donne souvent l'impression d'être isolé en pointe. Et là où, l'an dernier, M'Bokani pouvait créer l'exploit, Mitrovic donne parfois l'impression d'être impuissant. Et pourtant, les statistiques du Serbe confirment son instinct de Killer, d'homme de 16 mètres.
Ses deux buts face à OHL étaient ses 5e et 6e réalisations de la saison. Loin derrière les meilleurs buteurs du championnat, que sont Santini et Harbaoui. Derrière Sacha Klestjan également, le meilleur buteur mauve avec 7 buts.

Et pourtant, avec ses six buts, le Serbe n'est autre que l'attaquant le plus efficace du championnat en terme de buts marqués/minutes jouées. Mitrovic a scoré une fois toutes les 89 minutes en moyenne. Pour Santin, c'est toutes les 100 minutes, pour Harbaoui, toutes les 111.

Mitrovic a également délivré trois passes décisives. Deux contre Zulte Waregem, et une contre le Standard, en déviant de la tête un ballon au second poteau pour Klestjan. Il n'y a qu'une seule rencontre où Mitrovic n'aura pas été le buteur, ou l'homme de la dernière passe : au Club de Bruges, lors de la correction (4-0) infligée par les Flandriens aux Bruxellois.

En réalité, le meilleur joueur de l'Euro U19 a fait trembler les filets à 9 reprises cette saison. En trois matchs avec le Partizan durant le mois d'août, Mitrovic avait inscrit trois buts.

En attente de confirmation face à un "grand"

Malgré ses excellentes statistiques, le Parc Astrid n'est pas encore totalement convaincu. Pour mettre tout le monde d'accord, Mitrovic devra désormais montrer qu'il a l'étoffe d'un grand, face à un grand.
Sur ses six buts, quatre ont été inscrits sur des doubles dans des matchs de faible niveau (Malines 5-0 et OHL 3-1). S'il a délivré deux passes décisives face à Zulte et pesé lourd sur les défenses adverses, "Mitro" doit désormais faire la différence dans un match important.

Transparent, comme toute l'équipe, à Bruges, Mitrovic avait écopé de trois rencontres de suspension après le match pour avoir craché vers le public. Face au Standard, le Serbe a dévié le ballon pour le but victorieux de Klesjtan, mais n'a pas fait de coup d'éclat.
En Ligue de Champions, l'attaquant de pointe a même raté un pénalty, qui aurait permis aux mauves d'égaliser.

Avec son étiquette de transfert le plus cher de l'histoire du Sporting, la blessure de Suarez, et la relative absence de concurrence à son poste, la pression pèse sur les épaules de Mitrovic. Il dit ne pas en avoir peur. A lui de le prouver.

Dans une Sporting qui ne tourne pas rond, Mitrovic donne souvent l'impression d'être isolé en pointe. Et là où, l'an dernier, M'Bokani pouvait créer l'exploit, Mitrovic donne parfois l'impression d'être impuissant. Et pourtant, les statistiques du Serbe confirment son instinct de Killer, d'homme de 16 mètres. Ses deux buts face à OHL étaient ses 5e et 6e réalisations de la saison. Loin derrière les meilleurs buteurs du championnat, que sont Santini et Harbaoui. Derrière Sacha Klestjan également, le meilleur buteur mauve avec 7 buts. Et pourtant, avec ses six buts, le Serbe n'est autre que l'attaquant le plus efficace du championnat en terme de buts marqués/minutes jouées. Mitrovic a scoré une fois toutes les 89 minutes en moyenne. Pour Santin, c'est toutes les 100 minutes, pour Harbaoui, toutes les 111. Mitrovic a également délivré trois passes décisives. Deux contre Zulte Waregem, et une contre le Standard, en déviant de la tête un ballon au second poteau pour Klestjan. Il n'y a qu'une seule rencontre où Mitrovic n'aura pas été le buteur, ou l'homme de la dernière passe : au Club de Bruges, lors de la correction (4-0) infligée par les Flandriens aux Bruxellois. En réalité, le meilleur joueur de l'Euro U19 a fait trembler les filets à 9 reprises cette saison. En trois matchs avec le Partizan durant le mois d'août, Mitrovic avait inscrit trois buts. En attente de confirmation face à un "grand" Malgré ses excellentes statistiques, le Parc Astrid n'est pas encore totalement convaincu. Pour mettre tout le monde d'accord, Mitrovic devra désormais montrer qu'il a l'étoffe d'un grand, face à un grand. Sur ses six buts, quatre ont été inscrits sur des doubles dans des matchs de faible niveau (Malines 5-0 et OHL 3-1). S'il a délivré deux passes décisives face à Zulte et pesé lourd sur les défenses adverses, "Mitro" doit désormais faire la différence dans un match important. Transparent, comme toute l'équipe, à Bruges, Mitrovic avait écopé de trois rencontres de suspension après le match pour avoir craché vers le public. Face au Standard, le Serbe a dévié le ballon pour le but victorieux de Klesjtan, mais n'a pas fait de coup d'éclat. En Ligue de Champions, l'attaquant de pointe a même raté un pénalty, qui aurait permis aux mauves d'égaliser. Avec son étiquette de transfert le plus cher de l'histoire du Sporting, la blessure de Suarez, et la relative absence de concurrence à son poste, la pression pèse sur les épaules de Mitrovic. Il dit ne pas en avoir peur. A lui de le prouver.