"Ce ne fut pas un match aussi facile que le score le laisse supposer", a-t-elle confié à Belga après sa qualification. "En tout cas, pas au début. Les premiers jeux furent particulièrement disputés. J'ai donc dû m'accrocher pour réussir à me détacher et ensuite j'ai pu continuer à maintenir mon niveau de jeu. Dans le deuxième set, elle a demandé un temps mort médical pour une gêne au cou, mais je pense que c'était plus pour essayer de casser le rythme. À l'arrivée, j'ai commis nettement moins de fautes qu'elle et nettement mieux servi. Bref, je suis contente. Ce fut un bon match." Au troisième tour, Greet Minnen, qui tentera de participer pour la deuxième fois à Roland-Garros, sera opposée à l'Australienne Ellen Perez (WTA 239), 25 ans. La native du New South Wales, qui s'est surtout distinguée en double avec trois titres, dont un dernier en mars au tournoi WTA 250 de Guadalajara, a battu pour sa part la Roumaine Alexandra Dulgheru (WTA 444), 31 ans, ancienne N.26 de la hiérarchie. "Je ne la connais pas du tout", a-t-elle poursuivi. "La seule chose que je sais à son sujet, c'est qu'elle est gauchère, mais pour le reste, je n'ai pas d'infos. On verra bien. Ce serait super si je pouvais me qualifier, mais je ne veux pas tirer de plans sur la comète. Je suis jusqu'à présent satisfaite de mon parcours. Le premier match, je devais encore trouver mes marques et la pluie et le vent ne m'avaient pas facilité la tâche. Aujourd'hui, c'était nettement meilleur. Cela risque d'être un match tumultueux, mais j'aborde en tout cas ce dernier tour avec confiance." (Belga)

"Ce ne fut pas un match aussi facile que le score le laisse supposer", a-t-elle confié à Belga après sa qualification. "En tout cas, pas au début. Les premiers jeux furent particulièrement disputés. J'ai donc dû m'accrocher pour réussir à me détacher et ensuite j'ai pu continuer à maintenir mon niveau de jeu. Dans le deuxième set, elle a demandé un temps mort médical pour une gêne au cou, mais je pense que c'était plus pour essayer de casser le rythme. À l'arrivée, j'ai commis nettement moins de fautes qu'elle et nettement mieux servi. Bref, je suis contente. Ce fut un bon match." Au troisième tour, Greet Minnen, qui tentera de participer pour la deuxième fois à Roland-Garros, sera opposée à l'Australienne Ellen Perez (WTA 239), 25 ans. La native du New South Wales, qui s'est surtout distinguée en double avec trois titres, dont un dernier en mars au tournoi WTA 250 de Guadalajara, a battu pour sa part la Roumaine Alexandra Dulgheru (WTA 444), 31 ans, ancienne N.26 de la hiérarchie. "Je ne la connais pas du tout", a-t-elle poursuivi. "La seule chose que je sais à son sujet, c'est qu'elle est gauchère, mais pour le reste, je n'ai pas d'infos. On verra bien. Ce serait super si je pouvais me qualifier, mais je ne veux pas tirer de plans sur la comète. Je suis jusqu'à présent satisfaite de mon parcours. Le premier match, je devais encore trouver mes marques et la pluie et le vent ne m'avaient pas facilité la tâche. Aujourd'hui, c'était nettement meilleur. Cela risque d'être un match tumultueux, mais j'aborde en tout cas ce dernier tour avec confiance." (Belga)