"J'étais nerveuse, car je savais que c'était un match important", a-t-elle dit à Belga après sa victoire. "Elle ramenait beaucoup de balles et j'étais trop passive. Heureusement, à 5-3, je suis parvenue à me ressaisir. Je me suis dit qu'il fallait que je me lâche, car si je continuais à jouer de la sorte, j'allais perdre. Je suis devenue plus agressive et j'ai réussi à renverser la situation. Et le deuxième set a été nettement meilleur." Ce mercredi, au troisième et dernier tour, Greet Minnen rencontrera l'Américaine Varvara Lepchenko (WTA 181), 34 ans et 19e mondiale en 2012. La fiancée d'Alison Van Uytvanck a déjà eu la joie de participer à l'Open d'Australie l'an dernier, passant même le premier tour après s'être justement extirpée des qualifications. "Lepchenko est une joueuse qui a beaucoup d'expérience", a-t-elle poursuivi. "Elle va essayer d'être agressive et je devrai donc faire en sorte de la mettre en premier sous pression. Il n'y a pas beaucoup de gauchères sur le circuit, mais cela ne me pose pas spécialement de problème. Il faudra donc s'habituer un peu, mais je tâcherai de m'échauffer avec une gauchère demain avant mon match. Participer à l'Open d'Australie est un gros objectif pour moi et j'espère que j'y parviendrai." (Belga)

"J'étais nerveuse, car je savais que c'était un match important", a-t-elle dit à Belga après sa victoire. "Elle ramenait beaucoup de balles et j'étais trop passive. Heureusement, à 5-3, je suis parvenue à me ressaisir. Je me suis dit qu'il fallait que je me lâche, car si je continuais à jouer de la sorte, j'allais perdre. Je suis devenue plus agressive et j'ai réussi à renverser la situation. Et le deuxième set a été nettement meilleur." Ce mercredi, au troisième et dernier tour, Greet Minnen rencontrera l'Américaine Varvara Lepchenko (WTA 181), 34 ans et 19e mondiale en 2012. La fiancée d'Alison Van Uytvanck a déjà eu la joie de participer à l'Open d'Australie l'an dernier, passant même le premier tour après s'être justement extirpée des qualifications. "Lepchenko est une joueuse qui a beaucoup d'expérience", a-t-elle poursuivi. "Elle va essayer d'être agressive et je devrai donc faire en sorte de la mettre en premier sous pression. Il n'y a pas beaucoup de gauchères sur le circuit, mais cela ne me pose pas spécialement de problème. Il faudra donc s'habituer un peu, mais je tâcherai de m'échauffer avec une gauchère demain avant mon match. Participer à l'Open d'Australie est un gros objectif pour moi et j'espère que j'y parviendrai." (Belga)