"Je suis très heureuse", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Ce fut un match assez bizarre, où j'avais le sentiment qu'elle jouait mieux à chaque fois qu'elle était menée. Elle était très agressive, mais commettait aussi pas mal de fautes. Il y a eu des hauts et des bas. J'ai mené 4-1 dans le premier set avant de me retrouver à deux points de le perdre (à 5-4, 30-0 pour Perez, ndlr.), puis également 5-2 dans le deuxième, avant de la voir revenir à 5-4. Je suis néanmoins restée assez calme et j'ai essayé de la faire jouer un maximum de balles. J'ai bien servi dans l'ensemble et j'ai été solide dans les moments importants. Et cela m'a permis de m'en sortir." Greet Minnen devra désormais patienter avant de connaître son adversaire du premier tour avec le tirage au sort du tableau final jeudi après-midi (16h30). La fiancée d'Alison Van Uytvanck (WTA 67) espère en tout cas faire mieux que l'an dernier, où elle s'était inclinée assez sèchement d'entrée de jeu contre l'Argentine Nadia Podoroska, future demi-finaliste après être également sortie des qualifications. "J'espère au moins passer un tour cette fois-ci", a-t-elle poursuivi. "Mon premier match ici n'était pas top, mais je dirais que c'est allé crescendo. Et je me dis que c'est un avantage de sortir des qualifications, car j'ai déjà joué et gagné trois matches d'un bon niveau, je connais l'état des courts et je n'ai rien à perdre. J'étais déçue l'an dernier d'avoir perdu au premier tour, même si personne ne pouvait imaginer le parcours de Podoroska. Et même si je dois affronter une tête de série, je dois croire en mes chances et me battre sur tous les points." (Belga)

"Je suis très heureuse", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Ce fut un match assez bizarre, où j'avais le sentiment qu'elle jouait mieux à chaque fois qu'elle était menée. Elle était très agressive, mais commettait aussi pas mal de fautes. Il y a eu des hauts et des bas. J'ai mené 4-1 dans le premier set avant de me retrouver à deux points de le perdre (à 5-4, 30-0 pour Perez, ndlr.), puis également 5-2 dans le deuxième, avant de la voir revenir à 5-4. Je suis néanmoins restée assez calme et j'ai essayé de la faire jouer un maximum de balles. J'ai bien servi dans l'ensemble et j'ai été solide dans les moments importants. Et cela m'a permis de m'en sortir." Greet Minnen devra désormais patienter avant de connaître son adversaire du premier tour avec le tirage au sort du tableau final jeudi après-midi (16h30). La fiancée d'Alison Van Uytvanck (WTA 67) espère en tout cas faire mieux que l'an dernier, où elle s'était inclinée assez sèchement d'entrée de jeu contre l'Argentine Nadia Podoroska, future demi-finaliste après être également sortie des qualifications. "J'espère au moins passer un tour cette fois-ci", a-t-elle poursuivi. "Mon premier match ici n'était pas top, mais je dirais que c'est allé crescendo. Et je me dis que c'est un avantage de sortir des qualifications, car j'ai déjà joué et gagné trois matches d'un bon niveau, je connais l'état des courts et je n'ai rien à perdre. J'étais déçue l'an dernier d'avoir perdu au premier tour, même si personne ne pouvait imaginer le parcours de Podoroska. Et même si je dois affronter une tête de série, je dois croire en mes chances et me battre sur tous les points." (Belga)