"Je suis content, car l'équipe a signé une grande performance, en roulant de manière proactive", déclare Tadej Pogacar sur le site de sa formation. "Je félicite mes coéquipiers et je félicite Matej Mohoric. Il mérite sa victoire. Avant la course, il m'a dit de ne pas essayer de le suivre dans la descente et j'ai répondu que j'étais conscient que ce serait très difficile de le suivre car je sais qu'il est fou quand la route descend. Quand il m'a dépassé dans la descente, j'ai vu qu'il prenait de gros risques, en sortant même de la route, et je n'ai pas osé le suivre. Ce que l'équipe a fait aujourd'hui est très prometteur pour la suite. Je vais prendre trois jours de repos avant de commencer à préparer mes prochains rendez-vous", conclut Pogacar, qui disputera ses prochaines courses en Belgique, avec A travers la Flandres le 30 mars, le Tour des Flandres le 3 avril, la Flèche Wallonne lle 20 avril et Liège-Bastogne-Liège quatre jours plus tard. (Belga)

"Je suis content, car l'équipe a signé une grande performance, en roulant de manière proactive", déclare Tadej Pogacar sur le site de sa formation. "Je félicite mes coéquipiers et je félicite Matej Mohoric. Il mérite sa victoire. Avant la course, il m'a dit de ne pas essayer de le suivre dans la descente et j'ai répondu que j'étais conscient que ce serait très difficile de le suivre car je sais qu'il est fou quand la route descend. Quand il m'a dépassé dans la descente, j'ai vu qu'il prenait de gros risques, en sortant même de la route, et je n'ai pas osé le suivre. Ce que l'équipe a fait aujourd'hui est très prometteur pour la suite. Je vais prendre trois jours de repos avant de commencer à préparer mes prochains rendez-vous", conclut Pogacar, qui disputera ses prochaines courses en Belgique, avec A travers la Flandres le 30 mars, le Tour des Flandres le 3 avril, la Flèche Wallonne lle 20 avril et Liège-Bastogne-Liège quatre jours plus tard. (Belga)