"Comme de nombreux coureurs qui ont couru Paris-Nice, j'ai souffert d'une bronchite et j'ai eu des difficultés à respirer aujourd'hui", déclare le Liégeois sur le compte Twitter de son équipe Lotto Soudal. "On savait dès lors que ça serait difficile car il faut être à 100 % dans une course aussi rapide. Malheureusement, je ne peux pas y faire grand chose. C'est juste dommage que je sois tombé malade juste avant Milan-Sanremo, car aller chercher ce cinquième Monument était un des facteurs qui me motivaient pour continuer à m'entraîner dur". "C'est bien d'avoir des objectifs dans la vie, le mien était de gagner les 5 monuments. Je n'ai pas réussi mais c'était un objectif très compliqué à atteindre", a encore dit Philippe Gilbert au micro de la RTBF.. "Ça a été une grande motivation pour moi durant de belles années. Mais bon, je peux être déçu car je pense que j'ai tout essayé. Je peux être néanmoins fier de ce que j'ai réussi jusqu'à présent". Philippe Gilbert, qui dispute la dernière saison de sa carrière, est le seul coureur du peloton à avoir gagné quatre des cinq Monuments. Il avait remporté le Tour de Lombardie en 2009 et 2010, Liège-Bastogne-Liège en 2011, le Tour des Flandres en 2017 et Paris-Roubaix en 2019. (Belga)

"Comme de nombreux coureurs qui ont couru Paris-Nice, j'ai souffert d'une bronchite et j'ai eu des difficultés à respirer aujourd'hui", déclare le Liégeois sur le compte Twitter de son équipe Lotto Soudal. "On savait dès lors que ça serait difficile car il faut être à 100 % dans une course aussi rapide. Malheureusement, je ne peux pas y faire grand chose. C'est juste dommage que je sois tombé malade juste avant Milan-Sanremo, car aller chercher ce cinquième Monument était un des facteurs qui me motivaient pour continuer à m'entraîner dur". "C'est bien d'avoir des objectifs dans la vie, le mien était de gagner les 5 monuments. Je n'ai pas réussi mais c'était un objectif très compliqué à atteindre", a encore dit Philippe Gilbert au micro de la RTBF.. "Ça a été une grande motivation pour moi durant de belles années. Mais bon, je peux être déçu car je pense que j'ai tout essayé. Je peux être néanmoins fier de ce que j'ai réussi jusqu'à présent". Philippe Gilbert, qui dispute la dernière saison de sa carrière, est le seul coureur du peloton à avoir gagné quatre des cinq Monuments. Il avait remporté le Tour de Lombardie en 2009 et 2010, Liège-Bastogne-Liège en 2011, le Tour des Flandres en 2017 et Paris-Roubaix en 2019. (Belga)