"Je ne suis pas aussi fort que des garçons comme Wout van Aert ou Tadej Pogacar", estime Kristoff. "Je ne roule pas à leur niveau mais cela ne veut pas dire que je n'y crois pas. S'il y a un sprint sur la Via Roma et que je suis encore là, je viserai un bon résultat. Ca serait beau de finir dans le top 10, mieux, ça serait top. J'ai beaucoup travaillé pour répondre présent samedi", ajoute le Norvégien, 3e de Milan-Turin mercredi et vainqueur de la Clasica de Almeria en début de saison. "Je ne suis pas aussi fort ou aussi rapide qu'il y a dix ans, mais cela ne veut pas dire que je n'aurai pas mon mot à dire. Je tiens absolument à marquer des points pour l'équipe". Kristoff fait de van Aert et Pogacar les principaux candidats à la victoire. "Wout est le grand favori, surtout si ça se termine au sprint. Mais Tadej est aussi rapide. C'est le coureur le plus complet avec lequel j'ai couru, et il est dans la forme de sa vie. Quant à moi, il faudra que je sois bien en tête du Poggio. Ensuite, on verra ce que ça donnera, j'espère pouvoir encore revenir dans la descente et encore avoir les jambes". (Belga)

"Je ne suis pas aussi fort que des garçons comme Wout van Aert ou Tadej Pogacar", estime Kristoff. "Je ne roule pas à leur niveau mais cela ne veut pas dire que je n'y crois pas. S'il y a un sprint sur la Via Roma et que je suis encore là, je viserai un bon résultat. Ca serait beau de finir dans le top 10, mieux, ça serait top. J'ai beaucoup travaillé pour répondre présent samedi", ajoute le Norvégien, 3e de Milan-Turin mercredi et vainqueur de la Clasica de Almeria en début de saison. "Je ne suis pas aussi fort ou aussi rapide qu'il y a dix ans, mais cela ne veut pas dire que je n'aurai pas mon mot à dire. Je tiens absolument à marquer des points pour l'équipe". Kristoff fait de van Aert et Pogacar les principaux candidats à la victoire. "Wout est le grand favori, surtout si ça se termine au sprint. Mais Tadej est aussi rapide. C'est le coureur le plus complet avec lequel j'ai couru, et il est dans la forme de sa vie. Quant à moi, il faudra que je sois bien en tête du Poggio. Ensuite, on verra ce que ça donnera, j'espère pouvoir encore revenir dans la descente et encore avoir les jambes". (Belga)