Lopez offre ainsi un sucès de prestige à Movistar, qui a perdu tour à tour Johan Jacobs, Alejandro Valverde et Carlos Verona depuis le départ. "Je voulais gagner une étape sur la Vuelta pour remercier mes équipiers. Nous ne sommes plus que cinq. Là, nous étions tous ensemble avec le c?ur, merci à tous les autres qui m'ont aidé aujourd'hui. Ils ont fait un travail magnifique. C'était tout ce qu'il me fallait pour m'imposer aujourd'hui. Nous savions que c'était bien de l'emporter dans une étape comme aujourd'hui. Je suis très content, cela faisait quatre ans que je n'avais plus gagné une étape sur la Vuelta. C'est encore mieux de le faire dans une étape reine et je l'ai fait avec amour et pour mon fils aussi", a poursuivi le Colombien. "Nous sommes ici à la maison, c'est une course importante pour nous", a rappelé Lopez au sujet de sa formation espagnole Movistar. "Un travail a été fait toute la journée. Un travail des sponsors aussi, du personnel, des assistants, des directeurs, de tout le monde. Comme nous savons tous le travail qui a été fait, ça nous permet de souffrir. Nous ne sommes pas là pour parler, pour critiquer, nous laissons ça aux autres. Nous avons offert un grand spectacle aujourd'hui avec cette belle victoire, nous sommes tous très contents, et cela récompense ce travail". Alors qu'il reste trois étapes, Lopez est troisième du général, derrière son équipier Enric Mas, à 2:53 du leader Primoz Roglic (Jumbo-Visma). "Nous allons rester calmes, tranquilles. C'était une journée difficile, il faut en profiter et on verra ce qu'on pourra faire dans les jours suivants", a conclu le Colombien. (Belga)

Lopez offre ainsi un sucès de prestige à Movistar, qui a perdu tour à tour Johan Jacobs, Alejandro Valverde et Carlos Verona depuis le départ. "Je voulais gagner une étape sur la Vuelta pour remercier mes équipiers. Nous ne sommes plus que cinq. Là, nous étions tous ensemble avec le c?ur, merci à tous les autres qui m'ont aidé aujourd'hui. Ils ont fait un travail magnifique. C'était tout ce qu'il me fallait pour m'imposer aujourd'hui. Nous savions que c'était bien de l'emporter dans une étape comme aujourd'hui. Je suis très content, cela faisait quatre ans que je n'avais plus gagné une étape sur la Vuelta. C'est encore mieux de le faire dans une étape reine et je l'ai fait avec amour et pour mon fils aussi", a poursuivi le Colombien. "Nous sommes ici à la maison, c'est une course importante pour nous", a rappelé Lopez au sujet de sa formation espagnole Movistar. "Un travail a été fait toute la journée. Un travail des sponsors aussi, du personnel, des assistants, des directeurs, de tout le monde. Comme nous savons tous le travail qui a été fait, ça nous permet de souffrir. Nous ne sommes pas là pour parler, pour critiquer, nous laissons ça aux autres. Nous avons offert un grand spectacle aujourd'hui avec cette belle victoire, nous sommes tous très contents, et cela récompense ce travail". Alors qu'il reste trois étapes, Lopez est troisième du général, derrière son équipier Enric Mas, à 2:53 du leader Primoz Roglic (Jumbo-Visma). "Nous allons rester calmes, tranquilles. C'était une journée difficile, il faut en profiter et on verra ce qu'on pourra faire dans les jours suivants", a conclu le Colombien. (Belga)