Le Club Bruges s'est imposé 1-2 à Leipzig, mardi, lors de la deuxième journée du groupe A de la Ligue des Champions. Un résultat qui permet aux Brugeois de partager la tête du groupe avec le Paris Saint-Germain. "C'est incroyable", a réagi le gardien Simon Mignolet au micro de RTL Sport après la rencontre.

"On savait que ce serait un match très difficile contre un adversaire avec beaucoup de pressing, c'est ce qu'ils ont montré", a analysé le gardien brugeois. "Mais nous sommes une équipe où l'on travaille l'un pour l'autre. On a montré ça aujourd'hui. Ce résultat est incroyable. Gagner ici et être premier dans ce groupe c'est incroyable." Selon Mignolet, "Leipzig a été meilleur en deuxième mi-temps, mais on ne leur a pas donné beaucoup d'occasions, je fais deux arrêts. En première période, nous étions meilleurs. Peut-être qu'on peut même marquer plus que deux fois, mais je suis très content avec ce résultat." Bruges devait présenter "la même intensité que Leipzig" pour espérer obtenir un résultat, explique le gardien. "On l'a fait. Il faut un peu de chance aussi. Le but qu'on encaisse, il n'y a pas hors-jeu pour quelques centimètres et puis on marque de la même façon. Je suis très content et très fier. Nous avons déjà montré beaucoup de choses, mais là, nous faisons un nouveau pas dans notre parcours européen."

"Notre football en première mi-temps de la solidarité en seconde"

"Nous avons gagné la première mi-temps avec notre football et la seconde avec la solidarité de tout le monde", a résumé l'entraîneur brugeois Philippe Clement au micro de RTL Sport. "Nous avons gagné la première mi-temps avec notre football, avec beaucoup de mouvement, beaucoup de bonnes actions, beaucoup de verticalité et aussi de belles occasions et des buts", a analysé Clement. "Et nous avons gagné la deuxième mi-temps avec la solidarité de tout le monde, en étant très compact. Mais même avec ce style, nous avons encore eu assez d'occasions, deux-trois occasions en contre-attaque... Nous avons fait deux bonnes choses en Europe, mais ce n'est pas fini, il reste encore quatre matchs pour faire des exploits."

null, belga
null © belga

Car après avoir tenu en échec le Paris Saint-Germain en ouverture, les Blauw-Zwart partagent la tête du groupe avec les Parisiens. "Nous étions ambitieux avant ces deux matchs. Ce n'est pas par hasard que les résultats sont là, c'est parce que tout le monde y croit, tout le monde fait son maximum et même un peu plus", a souligné Clement. "Dans les deux matchs, des joueurs ont joué au top de leur niveau. Mais nous devons rester concentrés pour les quatre matchs qu'il reste et faire quatre fois la même chose. Ce n'est pas facile, je le sais. Mais maintenant, nous avons aussi un bonus."

Le Club Bruges s'est imposé 1-2 à Leipzig, mardi, lors de la deuxième journée du groupe A de la Ligue des Champions. Un résultat qui permet aux Brugeois de partager la tête du groupe avec le Paris Saint-Germain. "C'est incroyable", a réagi le gardien Simon Mignolet au micro de RTL Sport après la rencontre."On savait que ce serait un match très difficile contre un adversaire avec beaucoup de pressing, c'est ce qu'ils ont montré", a analysé le gardien brugeois. "Mais nous sommes une équipe où l'on travaille l'un pour l'autre. On a montré ça aujourd'hui. Ce résultat est incroyable. Gagner ici et être premier dans ce groupe c'est incroyable." Selon Mignolet, "Leipzig a été meilleur en deuxième mi-temps, mais on ne leur a pas donné beaucoup d'occasions, je fais deux arrêts. En première période, nous étions meilleurs. Peut-être qu'on peut même marquer plus que deux fois, mais je suis très content avec ce résultat." Bruges devait présenter "la même intensité que Leipzig" pour espérer obtenir un résultat, explique le gardien. "On l'a fait. Il faut un peu de chance aussi. Le but qu'on encaisse, il n'y a pas hors-jeu pour quelques centimètres et puis on marque de la même façon. Je suis très content et très fier. Nous avons déjà montré beaucoup de choses, mais là, nous faisons un nouveau pas dans notre parcours européen.""Nous avons gagné la première mi-temps avec notre football et la seconde avec la solidarité de tout le monde", a résumé l'entraîneur brugeois Philippe Clement au micro de RTL Sport. "Nous avons gagné la première mi-temps avec notre football, avec beaucoup de mouvement, beaucoup de bonnes actions, beaucoup de verticalité et aussi de belles occasions et des buts", a analysé Clement. "Et nous avons gagné la deuxième mi-temps avec la solidarité de tout le monde, en étant très compact. Mais même avec ce style, nous avons encore eu assez d'occasions, deux-trois occasions en contre-attaque... Nous avons fait deux bonnes choses en Europe, mais ce n'est pas fini, il reste encore quatre matchs pour faire des exploits." Car après avoir tenu en échec le Paris Saint-Germain en ouverture, les Blauw-Zwart partagent la tête du groupe avec les Parisiens. "Nous étions ambitieux avant ces deux matchs. Ce n'est pas par hasard que les résultats sont là, c'est parce que tout le monde y croit, tout le monde fait son maximum et même un peu plus", a souligné Clement. "Dans les deux matchs, des joueurs ont joué au top de leur niveau. Mais nous devons rester concentrés pour les quatre matchs qu'il reste et faire quatre fois la même chose. Ce n'est pas facile, je le sais. Mais maintenant, nous avons aussi un bonus."