La championne de Belgique de cross-country, leader de la Cross-Cup, sortie de quarantaine, préfère cependant ne pas prendre de risques. Deuxième à Mol, Mieke Gorissen était grandissime favorite à Roulers dont l'épreuve sert de première sélection pour l'Euro de cross-country à Fingal-Dublin le 12 décembre. Elle avait été testée positive juste après l'épreuve de Mol le 7 novembre. "J'ai essayé de courir calmement, cela allait, mais je dois avouer qu'après mon corps a réagi violemment. Cela veut dire que je n'ai pas récupéré suffisamment que pour faire des efforts soutenus. Avec mon médecin, on a décidé que Roulers venait trop tôt", a expliqué Mieke Gorissen sur le site de la Cross-Cup. "L'accent est mis sur la récupération. J'espère être à nouveau là à Hannut (le 23 janvier, ndlr)". (Belga)

La championne de Belgique de cross-country, leader de la Cross-Cup, sortie de quarantaine, préfère cependant ne pas prendre de risques. Deuxième à Mol, Mieke Gorissen était grandissime favorite à Roulers dont l'épreuve sert de première sélection pour l'Euro de cross-country à Fingal-Dublin le 12 décembre. Elle avait été testée positive juste après l'épreuve de Mol le 7 novembre. "J'ai essayé de courir calmement, cela allait, mais je dois avouer qu'après mon corps a réagi violemment. Cela veut dire que je n'ai pas récupéré suffisamment que pour faire des efforts soutenus. Avec mon médecin, on a décidé que Roulers venait trop tôt", a expliqué Mieke Gorissen sur le site de la Cross-Cup. "L'accent est mis sur la récupération. J'espère être à nouveau là à Hannut (le 23 janvier, ndlr)". (Belga)