"Nous travaillerons ensuite avec Renaat Philipaerts, préparateur physique, Jan Van Steenberghe, entraîneur des gardiens, Patrick Asselman, analyste vidéo et Rudy Heylen, coach mental. Dans le football actuel, il est très important de collaborer avec des spécialistes. J'avais également envie de travaille avec des gens que je connaissais déjà, tant pour leur loyauté que pour leurs compétences. Le seul avec qui je n'ai jamais travaillé, c'est Patrick Asselman mais Emilio me l'a chaudement recommandé." Michel Preud'homme a également souligné l'importance qu'avait, à ses yeux, le rôle d'Olivier Renard. "Son titre a changé, mais je compte énormément sur lui car il a prouvé dans le recrutement qu'il pouvait abattre un travail énorme. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le président l'a récompensé en lui offrant une place au conseil d'administration. Il sera un de mes correspondants directs au sein du club." Emilio Ferrera, pour sa part, a souligné que dès que Michel Preud'homme lui avait proposé de retravailler avec lui au Standard de Liège (les deux hommes ont collaboré selon la même formule à Al Shabab), il n'avait pas hésité et avait systématiquement refusé les autres offres. (Belga)

"Nous travaillerons ensuite avec Renaat Philipaerts, préparateur physique, Jan Van Steenberghe, entraîneur des gardiens, Patrick Asselman, analyste vidéo et Rudy Heylen, coach mental. Dans le football actuel, il est très important de collaborer avec des spécialistes. J'avais également envie de travaille avec des gens que je connaissais déjà, tant pour leur loyauté que pour leurs compétences. Le seul avec qui je n'ai jamais travaillé, c'est Patrick Asselman mais Emilio me l'a chaudement recommandé." Michel Preud'homme a également souligné l'importance qu'avait, à ses yeux, le rôle d'Olivier Renard. "Son titre a changé, mais je compte énormément sur lui car il a prouvé dans le recrutement qu'il pouvait abattre un travail énorme. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le président l'a récompensé en lui offrant une place au conseil d'administration. Il sera un de mes correspondants directs au sein du club." Emilio Ferrera, pour sa part, a souligné que dès que Michel Preud'homme lui avait proposé de retravailler avec lui au Standard de Liège (les deux hommes ont collaboré selon la même formule à Al Shabab), il n'avait pas hésité et avait systématiquement refusé les autres offres. (Belga)