Preud'homme avait été renvoyé en tribunes par l'arbitre Visser en raison de ses protestations trop démonstratives après le superbe but annulé, suite à l'intervention du VAR, à Mehdi Carcela, alors que le score était de 1 but partout.

Le procureur Kris Wagner a estimé que cela suffisait et n'a pas réclamé de sanction supplémentaire. "Preud'homme ne devait pas monter sur le terrain durant le match, l'exclusion est justifiée", a expliqué Wagner. "Mais le football, c'est l'émotion. M. Preud'homme a exprimé ses émotions de façon strictement verbale, sans geste ou acte violent. Il n'a pas touché l'arbitre."

Preud'homme devra s'acquitter d'une amende de 5.000 euros, conformément au règlement intérieur de la Pro League. C'est ce que le porte-parole Stijn Van Bever a confirmé à Belga. La règle impose à un membre du staff renvoyé en tribunes de payer une "indemnisation". Le montant est reversé intégralement aux projets sociaux de la Pro League.