En rachetant les parts d'Alexandre Van Damme et de Jo Van Biesbroeck, Michaël Verschueren "devient l'un des piliers du Conseil d'administration". "A ce stade crucial du développement du club, Verschueren veut avoir le poids nécessaire dans les décisions qui s'imposent pour garantir à nouveau la croissance du club", peut-on lire dans le communiqué.

Fils de l'ancien manager d'Anderlecht Michel Verschueren, Michaël Verschueren avait été directeur sportif du club entre novembre 2018 et mars 2020. Il détenait déjà 5 pour-cent des parts du RSCA.

"Malgré la période difficile dans laquelle le club se trouve aujourd'hui, je reste convaincu qu'avec une vision claire et les bons choix, nous pouvons à nouveau faire grandir notre club", affirme Verschueren. "Je veux pouvoir contribuer pleinement à la 'success story' que nous voulons écrire."

"Dans la situation actuelle, il nous semble crucial que le club puisse compter sur un Conseil d'administration solide et résolu pour guider la direction afin de rendre le club sain sur le plan financier", a expliqué Jo Van Biesbroeck. "En concentrant les actions auprès d'un nombre limité de personnes, nous facilitons la prise de décision." Selon le communiqué, les autres actionnaires minoritaires soutiennent également cette opération et la considèrent comme "une mesure de renforcement".

Pour Alexandre Van Damme et Jo Van Biesbroeck, "Michaël Verschueren offre les meilleures perspectives d'avenir. En plus de sa passion innée pour le club, Verschueren a également une grande expérience en tant qu'entrepreneur et directeur. De plus, le RSCA pourra compter sur son large réseau dans le football européen (mandat à l'Association européenne des clubs et à l'UEFA) et dans le monde des affaires, qui offre des opportunités de développement pour le club."

"En tant qu'actionnaire de référence, Michaël aura davantage de poids dans le processus décisionnel et les réformes qui s'imposent pour le club", ajoute Alexandre Van Damme.

Le communiqué précise encore que "par respect pour les anciens présidents Constant et Roger Vanden Stock, il a été convenu qu'une partie substantielle du futur produit sur les actions concernées sera versée à des initiatives telles que la Fondation Constant Vanden Stock. Depuis 2011, la fondation se consacre aux jeunes vulnérables et aux personnes handicapées à travers des activités liées au football."

En rachetant les parts d'Alexandre Van Damme et de Jo Van Biesbroeck, Michaël Verschueren "devient l'un des piliers du Conseil d'administration". "A ce stade crucial du développement du club, Verschueren veut avoir le poids nécessaire dans les décisions qui s'imposent pour garantir à nouveau la croissance du club", peut-on lire dans le communiqué. Fils de l'ancien manager d'Anderlecht Michel Verschueren, Michaël Verschueren avait été directeur sportif du club entre novembre 2018 et mars 2020. Il détenait déjà 5 pour-cent des parts du RSCA. "Malgré la période difficile dans laquelle le club se trouve aujourd'hui, je reste convaincu qu'avec une vision claire et les bons choix, nous pouvons à nouveau faire grandir notre club", affirme Verschueren. "Je veux pouvoir contribuer pleinement à la 'success story' que nous voulons écrire." "Dans la situation actuelle, il nous semble crucial que le club puisse compter sur un Conseil d'administration solide et résolu pour guider la direction afin de rendre le club sain sur le plan financier", a expliqué Jo Van Biesbroeck. "En concentrant les actions auprès d'un nombre limité de personnes, nous facilitons la prise de décision." Selon le communiqué, les autres actionnaires minoritaires soutiennent également cette opération et la considèrent comme "une mesure de renforcement". Pour Alexandre Van Damme et Jo Van Biesbroeck, "Michaël Verschueren offre les meilleures perspectives d'avenir. En plus de sa passion innée pour le club, Verschueren a également une grande expérience en tant qu'entrepreneur et directeur. De plus, le RSCA pourra compter sur son large réseau dans le football européen (mandat à l'Association européenne des clubs et à l'UEFA) et dans le monde des affaires, qui offre des opportunités de développement pour le club." "En tant qu'actionnaire de référence, Michaël aura davantage de poids dans le processus décisionnel et les réformes qui s'imposent pour le club", ajoute Alexandre Van Damme. Le communiqué précise encore que "par respect pour les anciens présidents Constant et Roger Vanden Stock, il a été convenu qu'une partie substantielle du futur produit sur les actions concernées sera versée à des initiatives telles que la Fondation Constant Vanden Stock. Depuis 2011, la fondation se consacre aux jeunes vulnérables et aux personnes handicapées à travers des activités liées au football."