Michael Verschueren devait prendre des responsabilités dès le rachat du club par le milliardaire Marc Coucke, mais il avait d'abord plusieurs affaires professionnelles à régler.

Le nouveau président du RSCA entendrait aujourd'hui profiter de la popularité de ce patronyme, associé auprès des supporters aux succès des années 1980 et 1990, alors que la situation sportive du club est préoccupante depuis son entrée en fonction.

Le futur rôle de l'actuel directeur sportif Luc Devroe n'est pas clair, mais, proche de Marc Coucke, il ne serait pas renvoyé, selon les quotidiens.

Le Sporting bruxellois n'a pas voulu donner davantage de précisions. "Le club est en train d'évaluer les options pour renforcer le département sportif et en communiquera plus tard", pouvait-on lire sur le site du RSCA.

Michael Verschueren devait prendre des responsabilités dès le rachat du club par le milliardaire Marc Coucke, mais il avait d'abord plusieurs affaires professionnelles à régler. Le nouveau président du RSCA entendrait aujourd'hui profiter de la popularité de ce patronyme, associé auprès des supporters aux succès des années 1980 et 1990, alors que la situation sportive du club est préoccupante depuis son entrée en fonction. Le futur rôle de l'actuel directeur sportif Luc Devroe n'est pas clair, mais, proche de Marc Coucke, il ne serait pas renvoyé, selon les quotidiens. Le Sporting bruxellois n'a pas voulu donner davantage de précisions. "Le club est en train d'évaluer les options pour renforcer le département sportif et en communiquera plus tard", pouvait-on lire sur le site du RSCA.