Meunier pas fan de la Ligue des Nations: "c'est mettre des matchs pour mettre des matchs"

10/10/18 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Belga

La Belgique disputera vendredi contre la Suisse son deuxième match de la Ligue des Nations. Une nouvelle compétition dont ne raffole pas Thomas Meunier. "J'ai lu une interview de Jürgen Klopp (entraîneur de Liverpool, ndlr) qui disait que c'est insensé. Je suis d'accord avec lui: c'est mettre des matchs pour mettre des matchs", a déclaré le latéral mercredi à Tubize.

Meunier pas fan de la Ligue des Nations: "c'est mettre des matchs pour mettre des matchs"

Thomas Meunier © BELGAIMAGE

"Depuis mi-août, on a joué plus de 10 matchs, c'est immense. Pour le bien et la qualité du football, ce serait bien que la FIFA mette un peu de repos", a argumenté Meunier. "Notre coach au PSG, Thomas Tuchel, a donné une semaine de congé aux joueurs qui ne sont pas internationaux. Dix-sept à dix-huit joueurs sont partis en sélection! Pourtant, le repos est bénéfique pour le spectacle."

La Ligue des Nations remplace les amicaux et permet donc d'éviter de disputer des matchs sans enjeu. L'argument ne convainc pas Meunier. "Le mieux, c'est de ne rien jouer! Alors c'est vrai, s'il faut jouer, autant mettre des matchs excitants. Mais pour moi, ce n'est pas nécessaire de mettre ces matchs en octobre. Il y a déjà septembre et novembre. En octobre, je ne vois pas l'intérêt. C'est toujours un plaisir de revenir en équipe nationale, mais là c'est forcer. Après il y aura le championnat, la coupe, la Ligue des Champions et dans trois semaines on revient déjà ici."

Malgré l'enchaînement intense des rencontres, Meunier a démarré la saison en fanfare, avec 3 buts et 3 assists en 9 apparitions avec le PSG. "C'est une question de forme. J'ai eu un gros coup de fatigue à la reprise, puis petit à petit j'ai repris mes sensations", a expliqué Meunier. "Après, ce sont des faits de match, être au bon endroit au bon moment, c'est très aléatoire. J'ai juste eu des occasions, mais je suis content, ce sont des buts assez importants, qui remettent l'équipe en bonne position. Nous sommes une équipe qui fait le jeu. Le coach aime la possession. Je dois participer offensivement. Les stats ne sont pas un but en soi, mais j'aime pouvoir dire que j'ai fait un assist ou marqué un but. Mon instinct offensif ne m'a jamais quitté", a souri le latéral.

Nos partenaires