"Je me suis sentie nettement plus à l'aise que lors de mon premier match", a indiqué le N.1 belge, qui a eu 22 coups gagnants, contre 12 fautes directes seulement. "J'étais beaucoup plus libérée. Et je pense que c'était également nécessaire pour moi, pour me préparer à la suite. Dans le deuxième set, je suis vraiment passée au-dessus. Je ne lui ai pas donné la moindre occasion de revenir, contrairement à ce qui s'était passé lors du premier tour. Je suis très contente du résultat. Mon premier service était plus efficace (NdlR : 5 aces, 66% de premières balles), ce qui fait beaucoup évidemment. Tout était un peu meilleur, en fait". La seule petite frayeur qu'Elise Mertens aura connue dans ce match fut d'ailleurs une chute sur le gazon, peut-être un peu plus glissant cette année en raison de la pluie qui s'est aussi abattue sur le Royaume-Uni ces derniers jours. Heureusement, la N.1 belge a pu en rire. "J'avais vraiment perdu le grip sur le gazon et plus moyen de me rattraper", a expliqué la native de Louvain. "Le gazon est peut-être un peu glissant, surtout quand il faut courir vers l'avant, mais du fond du court, on voit apparaître de plus en plus de sable. C'est donc un peu moins glissant. Il y a même déjà l'un ou l'autre trou. Je ne sais pas qui jouait avant moi", a-t-elle souri, "mais je crois que cette personne emportait chaque fois une partie du sol en prenant appui pour servir. En soi, je ne suis pas encore tombée souvent. Ce n'est que la première fois jusqu'ici". Elise Mertens affrontera désormais vendredi la gagnante du match entre les Américaines Madison Keys (WTA 27), 26 ans, quart de finaliste en 2015 et Lauren Davis (WTA 91), 27 ans. (Belga)

"Je me suis sentie nettement plus à l'aise que lors de mon premier match", a indiqué le N.1 belge, qui a eu 22 coups gagnants, contre 12 fautes directes seulement. "J'étais beaucoup plus libérée. Et je pense que c'était également nécessaire pour moi, pour me préparer à la suite. Dans le deuxième set, je suis vraiment passée au-dessus. Je ne lui ai pas donné la moindre occasion de revenir, contrairement à ce qui s'était passé lors du premier tour. Je suis très contente du résultat. Mon premier service était plus efficace (NdlR : 5 aces, 66% de premières balles), ce qui fait beaucoup évidemment. Tout était un peu meilleur, en fait". La seule petite frayeur qu'Elise Mertens aura connue dans ce match fut d'ailleurs une chute sur le gazon, peut-être un peu plus glissant cette année en raison de la pluie qui s'est aussi abattue sur le Royaume-Uni ces derniers jours. Heureusement, la N.1 belge a pu en rire. "J'avais vraiment perdu le grip sur le gazon et plus moyen de me rattraper", a expliqué la native de Louvain. "Le gazon est peut-être un peu glissant, surtout quand il faut courir vers l'avant, mais du fond du court, on voit apparaître de plus en plus de sable. C'est donc un peu moins glissant. Il y a même déjà l'un ou l'autre trou. Je ne sais pas qui jouait avant moi", a-t-elle souri, "mais je crois que cette personne emportait chaque fois une partie du sol en prenant appui pour servir. En soi, je ne suis pas encore tombée souvent. Ce n'est que la première fois jusqu'ici". Elise Mertens affrontera désormais vendredi la gagnante du match entre les Américaines Madison Keys (WTA 27), 26 ans, quart de finaliste en 2015 et Lauren Davis (WTA 91), 27 ans. (Belga)