"Zvonareva est une joueuse qui a beaucoup d'expérience. Je l'ai déjà rencontrée à Linz, mais cela remonte à l'automne 2020 (NdlR : victoire 6-4, 5-7, 6-2 au deuxième tour). Elle ne fait peut-être pas partie des joueuses les plus puissantes du circuit, mais elle ramène énormément de balles. Je suis contente d'avoir pu jouer Sydney après ma blessure à la cuisse, car je voulais avoir des matches. Je n'en attendais pas énormément non plus, vu que je n'avais pas pu bouger pendant quelques jours. Mais là, j'ai le sentiment que la préparation s'est bien déroulée et que j'ai retrouvé mon niveau. En tout cas, je n'en suis pas loin." L'Open d'Australie sera aussi le premier tournoi du Grand Chelem d'Elise Mertens avec son nouveau coach. Après avoir formé à deux reprises un duo assez fructueux avec Robbe Ceyssens, la N.1 belge s'est aujourd'hui engagée avec Simon Goffin, le frère de David (ATP 45), qui jouera également mardi, contre le Britannique Daniel Evans (ATP 26). "Je pense que le courant passe bien avec Simon", a-t-elle poursuivi. "On essaie d'amener plus d'agressivité dans mon jeu, avec un bon service et une balle trois percutante (NdlR : la première balle après le retour de l'adversaire). Et aussi de garder un jeu de jambes très dynamique." (Belga)

"Zvonareva est une joueuse qui a beaucoup d'expérience. Je l'ai déjà rencontrée à Linz, mais cela remonte à l'automne 2020 (NdlR : victoire 6-4, 5-7, 6-2 au deuxième tour). Elle ne fait peut-être pas partie des joueuses les plus puissantes du circuit, mais elle ramène énormément de balles. Je suis contente d'avoir pu jouer Sydney après ma blessure à la cuisse, car je voulais avoir des matches. Je n'en attendais pas énormément non plus, vu que je n'avais pas pu bouger pendant quelques jours. Mais là, j'ai le sentiment que la préparation s'est bien déroulée et que j'ai retrouvé mon niveau. En tout cas, je n'en suis pas loin." L'Open d'Australie sera aussi le premier tournoi du Grand Chelem d'Elise Mertens avec son nouveau coach. Après avoir formé à deux reprises un duo assez fructueux avec Robbe Ceyssens, la N.1 belge s'est aujourd'hui engagée avec Simon Goffin, le frère de David (ATP 45), qui jouera également mardi, contre le Britannique Daniel Evans (ATP 26). "Je pense que le courant passe bien avec Simon", a-t-elle poursuivi. "On essaie d'amener plus d'agressivité dans mon jeu, avec un bon service et une balle trois percutante (NdlR : la première balle après le retour de l'adversaire). Et aussi de garder un jeu de jambes très dynamique." (Belga)