"Je ne peux dire que des choses positives sur Martinez", a confié Mertens. "J'ai beaucoup joué durant son ère et j'ai beaucoup appris. Il veut le meilleur pour nous sur le terrain et en dehors. Il s'occupe des jeunes, des clubs belges, de l'avenir. Il ne pense pas à lui-même. Il veut combiner le succès avec la préparation de l'avenir. C'est fort. J'espère que nous pourrons fêter son 50e match avec une victoire." Tielemans a lui découvert l'équipe nationale durant l'ère Martinez. "Il a eu un grand rôle dans mon évolution", a résumé le médian de Leicester. "Il m'a fait faire mes premiers pas en équipe nationale. Depuis, tout n'a été que positif pour moi. Il est toujours là pour nous, même si nous ne sommes pas en équipe nationale. Cela donne de la confiance aux joueurs. Surtout aux gars qui ne jouent pas tout le temps ou aux nouveaux. Tu te sens toujours le bienvenu avec lui. C'est aussi une très chouette personne, tu peux toujours parler de la famille ou d'autres choses avec lui." (Belga)

"Je ne peux dire que des choses positives sur Martinez", a confié Mertens. "J'ai beaucoup joué durant son ère et j'ai beaucoup appris. Il veut le meilleur pour nous sur le terrain et en dehors. Il s'occupe des jeunes, des clubs belges, de l'avenir. Il ne pense pas à lui-même. Il veut combiner le succès avec la préparation de l'avenir. C'est fort. J'espère que nous pourrons fêter son 50e match avec une victoire." Tielemans a lui découvert l'équipe nationale durant l'ère Martinez. "Il a eu un grand rôle dans mon évolution", a résumé le médian de Leicester. "Il m'a fait faire mes premiers pas en équipe nationale. Depuis, tout n'a été que positif pour moi. Il est toujours là pour nous, même si nous ne sommes pas en équipe nationale. Cela donne de la confiance aux joueurs. Surtout aux gars qui ne jouent pas tout le temps ou aux nouveaux. Tu te sens toujours le bienvenu avec lui. C'est aussi une très chouette personne, tu peux toujours parler de la famille ou d'autres choses avec lui." (Belga)