Un total de 35 fautes directes - dont 20 dans le deuxième set - et seulement 46% de points gagnés derrière sa première balle de service. Il ne faut pas chercher plus loin les causes de la défaite d'Elise Mertens contre une Sloane Stephens qui a pratiqué un tennis très solide, passant notamment 83% de premières balles. "Je suis un peu frustrée, car je voulais faire mieux", reconnaît d'ailleurs la n°1 belge. "Ses frappes sont très fluides, et elle ramène énormément de balles, ce ne qui ne facilitait pas la tâche pour gagner un point. Je voulais être agressive et je l'ai peut-être été un peu trop. Mais bon, j'ai donné tout ce que j'avais..." Elise Mertens devra désormais attendre pour connaître les conséquences de son premier huitième de finale à New York sur son classement WTA, ainsi que sur ses chances de qualification pour le Masters à Singapour en fin de saison. À l'heure actuelle, notre compatriote pointe au 14e rang à la WTA, mais tout dépendra de la suite du parcours des Serena Williams (WTA 26), Madison Keys (WTA 14), Maria Sharapova (WTA 22) ou encore de la Japonaise Naomi Osaka (WTA 19), de la Bélarusse Aryna Sabalenka (WTA 20) et de l'Espagnole Carla Suarez Navarro (WTA 24). "Je suis très heureuse d'avoir pu jouer dans le stade Arthur Ashe contre la n°3 mondiale. Ce fut une très belle expérience", glissa encore la n°1 belge. Elise Mertens est encore engagée en double avec la Néerlandaise Demi Schuurs. Elles affrontent ce lundi, en fin d'après-midi, la paire formée par la Taïwanaise Su-Wei Hsieh et la Bélarusse Aryna Sabalenka. (Belga)

Un total de 35 fautes directes - dont 20 dans le deuxième set - et seulement 46% de points gagnés derrière sa première balle de service. Il ne faut pas chercher plus loin les causes de la défaite d'Elise Mertens contre une Sloane Stephens qui a pratiqué un tennis très solide, passant notamment 83% de premières balles. "Je suis un peu frustrée, car je voulais faire mieux", reconnaît d'ailleurs la n°1 belge. "Ses frappes sont très fluides, et elle ramène énormément de balles, ce ne qui ne facilitait pas la tâche pour gagner un point. Je voulais être agressive et je l'ai peut-être été un peu trop. Mais bon, j'ai donné tout ce que j'avais..." Elise Mertens devra désormais attendre pour connaître les conséquences de son premier huitième de finale à New York sur son classement WTA, ainsi que sur ses chances de qualification pour le Masters à Singapour en fin de saison. À l'heure actuelle, notre compatriote pointe au 14e rang à la WTA, mais tout dépendra de la suite du parcours des Serena Williams (WTA 26), Madison Keys (WTA 14), Maria Sharapova (WTA 22) ou encore de la Japonaise Naomi Osaka (WTA 19), de la Bélarusse Aryna Sabalenka (WTA 20) et de l'Espagnole Carla Suarez Navarro (WTA 24). "Je suis très heureuse d'avoir pu jouer dans le stade Arthur Ashe contre la n°3 mondiale. Ce fut une très belle expérience", glissa encore la n°1 belge. Elise Mertens est encore engagée en double avec la Néerlandaise Demi Schuurs. Elles affrontent ce lundi, en fin d'après-midi, la paire formée par la Taïwanaise Su-Wei Hsieh et la Bélarusse Aryna Sabalenka. (Belga)