"Ce fut un match très accroché", a déclaré Elise Mertens après sa défaite. "Muguruza est une joueuse très dominante. Ce n'est pas évident de frapper des coups gagnants contre elle (NDLR: 11 seulement, contre 36 à son adversaire). J'ai fait preuve de beaucoup de combativité. J'ai essayé d'être la plus solide possible dans l'échange et de lui faire jouer beaucoup de balles, en variant, avec des slices, car comme on a pu le voir la veille contre Sabalenka, elle aime jouer en cadence. J'ai donné tout ce que j'avais pour rester dans le coup, j'ai sauvé des balles de match. Et je suis fière d'avoir réussi à lui mener la vie dure. Parfois, cela réussit, parfois pas. C'est le tennis". Passée par le chas de l'aiguille la veille contre l'Américaine Jessica Pegula (WTA 36), Elise Mertens a failli réussir une évasion encore plus impressionnante contre Garbine Muguruza. Après avoir sauvé quatre balles de match à 5-3 et 5-4, la N.1 belge mena ainsi 6-5 service à suivre, avant de finir par craquer dans le tie-break. "La différence, c'est peut-être sa gestion des moments importants", a-t-elle poursuivi. "Elle est toujours capable d'un petit extra. Elle parvient à frapper cette balle juste sur la ligne. Je n'ai toutefois pas le sentiment d'avoir été inférieure sur le plan tennistique. Je n'avais pas l'impression qu'elle était en mesure de me balayer du court. C'est positif. Je suis satisfaite de mon niveau de jeu, même si j'ai peut-être un peu moins bien servi. Et c'est certainement un match qui me servira pour la suite". (Belga)

"Ce fut un match très accroché", a déclaré Elise Mertens après sa défaite. "Muguruza est une joueuse très dominante. Ce n'est pas évident de frapper des coups gagnants contre elle (NDLR: 11 seulement, contre 36 à son adversaire). J'ai fait preuve de beaucoup de combativité. J'ai essayé d'être la plus solide possible dans l'échange et de lui faire jouer beaucoup de balles, en variant, avec des slices, car comme on a pu le voir la veille contre Sabalenka, elle aime jouer en cadence. J'ai donné tout ce que j'avais pour rester dans le coup, j'ai sauvé des balles de match. Et je suis fière d'avoir réussi à lui mener la vie dure. Parfois, cela réussit, parfois pas. C'est le tennis". Passée par le chas de l'aiguille la veille contre l'Américaine Jessica Pegula (WTA 36), Elise Mertens a failli réussir une évasion encore plus impressionnante contre Garbine Muguruza. Après avoir sauvé quatre balles de match à 5-3 et 5-4, la N.1 belge mena ainsi 6-5 service à suivre, avant de finir par craquer dans le tie-break. "La différence, c'est peut-être sa gestion des moments importants", a-t-elle poursuivi. "Elle est toujours capable d'un petit extra. Elle parvient à frapper cette balle juste sur la ligne. Je n'ai toutefois pas le sentiment d'avoir été inférieure sur le plan tennistique. Je n'avais pas l'impression qu'elle était en mesure de me balayer du court. C'est positif. Je suis satisfaite de mon niveau de jeu, même si j'ai peut-être un peu moins bien servi. Et c'est certainement un match qui me servira pour la suite". (Belga)