"Les quatre premiers jeux, je suis parvenue à rivaliser avec elle, mais c'était juste les quatre premiers jeux", expliqua-t-elle. "Après, il y a eu beaucoup de fautes de mon côté. Je voulais être agressive, mais elle était partout aussi. Elle a bien servi et été très régulière. Elle a fait des excellents points, elle attaquait et quand elle attaquait, elle finissait le point, mais elle défendait très bien aussi. Simona Halep a joué à un niveau trop élevé pour moi aujourd'hui. Avec le niveau affiché, elle est sans doute la favorite pour le titre." Elise Mertens, qui n'avait encore jamais atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros, quitte toutefois Paris avec un bon sentiment. "Bien sûr, je suis un peu triste parce que je n'ai pas fait de bonnes choses sur le court, mais je suis également heureuse d'avoir atteint la deuxième semaine et fait mieux que l'an dernier. Ce sont des matches enrichissants car je peux voir que je dois travailler des choses. Maintenant je sais que le top 10, c'est un autre niveau, je suis presque là mais pas encore", poursuivit la N.1 belge, qui va désormais se tourner vers le gazon. "La semaine prochaine, je joue à Rosmalen. Après, ce sera Birmingham, Eastbourne et Wimbledon." (Belga)

"Les quatre premiers jeux, je suis parvenue à rivaliser avec elle, mais c'était juste les quatre premiers jeux", expliqua-t-elle. "Après, il y a eu beaucoup de fautes de mon côté. Je voulais être agressive, mais elle était partout aussi. Elle a bien servi et été très régulière. Elle a fait des excellents points, elle attaquait et quand elle attaquait, elle finissait le point, mais elle défendait très bien aussi. Simona Halep a joué à un niveau trop élevé pour moi aujourd'hui. Avec le niveau affiché, elle est sans doute la favorite pour le titre." Elise Mertens, qui n'avait encore jamais atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros, quitte toutefois Paris avec un bon sentiment. "Bien sûr, je suis un peu triste parce que je n'ai pas fait de bonnes choses sur le court, mais je suis également heureuse d'avoir atteint la deuxième semaine et fait mieux que l'an dernier. Ce sont des matches enrichissants car je peux voir que je dois travailler des choses. Maintenant je sais que le top 10, c'est un autre niveau, je suis presque là mais pas encore", poursuivit la N.1 belge, qui va désormais se tourner vers le gazon. "La semaine prochaine, je joue à Rosmalen. Après, ce sera Birmingham, Eastbourne et Wimbledon." (Belga)