L'écurie fonde cette demande de révision sur "de nouvelles preuves qui n'étaient pas à la disposition des commissaires de course au moment de leur décision". Attaqué par le Britannique par l'extérieur au virage 4, Verstappen a défendu agressivement et conduit son adversaire hors des limites de la piste. Les commissaires n'ont pas jugé nécessaire d'enquêter sur l'incident, estimant qu'il s'agissait d'un fait de course. Toutefois, a ensuite expliqué le directeur de course Michael Masi, ils n'avaient pas accès à toutes les images, et notamment à celles filmées à bord de la Red Bull, qui seraient incriminantes si elles montraient un mouvement intentionnel du volant vers Hamilton. Le Britannique est parvenu à prendre le meilleur sur son rival une dizaine de tours plus tard, s'offrant du même coup la victoire dans le GP et revenant à 14 longueurs au championnat à trois manches du terme, dont la prochaine au Qatar aura lieu dimanche. (Belga)

L'écurie fonde cette demande de révision sur "de nouvelles preuves qui n'étaient pas à la disposition des commissaires de course au moment de leur décision". Attaqué par le Britannique par l'extérieur au virage 4, Verstappen a défendu agressivement et conduit son adversaire hors des limites de la piste. Les commissaires n'ont pas jugé nécessaire d'enquêter sur l'incident, estimant qu'il s'agissait d'un fait de course. Toutefois, a ensuite expliqué le directeur de course Michael Masi, ils n'avaient pas accès à toutes les images, et notamment à celles filmées à bord de la Red Bull, qui seraient incriminantes si elles montraient un mouvement intentionnel du volant vers Hamilton. Le Britannique est parvenu à prendre le meilleur sur son rival une dizaine de tours plus tard, s'offrant du même coup la victoire dans le GP et revenant à 14 longueurs au championnat à trois manches du terme, dont la prochaine au Qatar aura lieu dimanche. (Belga)