Club Bruges

1. Carlos Bacca (2012)
...

1. Carlos Bacca (2012)Arrivé contre 2 millions d'euros, il est parti un an et demi plus tard pour cinq fois ce montant avec les titres de meilleur buteur et de Footballeur Pro de l'année dans ses valises.2. Maxime Lestienne (2010)Débarqué gratuitement de Mouscron, il a marqué 39 buts en 4 ans et demi avant de renflouer les caisses brugeoises de 7,5 millions3. Stefano Denswil (2015)L'Ajax ne croyait plus en lui et l'a laissé filer gratuitement. Titulaire incontournable, il a ajouté un titre de champion et une Coupe de Belgique à son palmarès.1. Frank Acheampong (2013)Après 6 mois passés avec les Espoirs, il s'est fait une place en A et est devenu le Mister Europe des Mauves et a rapporté bien plus qu'il n'a coûté.2. Adrien Trebel (2017)Transféré du Standard au nez et à la barbe de Gand. Il s'est avéré être le chaînon manquant de l'équipe championne de René Weiler, la saison dernière.3. Andy Najar (2013)Débarqué discrètement des États-Unis, le Hondurien a mis du temps à s'imposer mais a finalement beaucoup apporté à Anderlecht. Dommage ces nombreuses blessures!1. Javier Martos (2011)Débarqué gratuitement en provenance de Bulgarie en janvier 2011, il est devenu incontournable en défense et capitaine du club.2. Cristian Benavente (2016)L'adaptation aux consignes de Felice Mazzù a pris un an et demi mais aujourd'hui, son association avec Rezaei fait trembler toutes les défenses du pays.3. Clément Tainmont (2014)L'homme le plus décisif de l'ère Mazzù. Il a réussi à se faire une place en vue dans l'équipe grâce à son pied gauche et son sens du but.1. Hannes Van Der Bruggen (2017)Joli coup de Courtrai qui a échangé Birger Verstraete contre un million d'euros plus Van Der Bruggen. L'ex-Gantois est aujourd'hui le capitaine et la plaque-tournante de l'équipe.2. Teddy Chevalier (2017)Revenu gratuitement un an et demi après avoir été vendu en Turquie, il a d'emblée marqué des buts importants et a désormais retrouvé son niveau d'antan.3. Jovan Stojanovic (2017)Décrit comme une sorte de Vanaken, il n'a rien montré la saison dernière avant de se révéler depuis août comme un milieu offensif capable de trouver le chemin des filets.1. Akram Afif (2015)Débarqué du Qatar pour aider Eupen à se sortir de la D2, il est rapidement devenu l'homme à abattre pour toutes les défenses de l'antichambre de l'élite.2. Peter Hackenberg (2016)Un géant allemand au milieu des formats de poche d'Aspire, c'était le chaînon manquant pour aller chercher la montée en D1. Six mois après son arrivée, Eupen retrouvait l'élite.3. Christian Brüls (2017)Arrivé en pleine lutte pour le maintien, il n'a pas toujours été régulier mais a offert quelques coups de génie salutaires aux Pandas.1. Moses Simon (2015)Le flanc droit nigérian a apporté sa technique et sa vitesse aux Buffalos et a été partie prenante du titre de 2015. Michel Louwagie a mis sa tête à prix pour 20 millions d'euros.2. Matz Sels (2014)Il n'a coûté que 150.000 euros, a gagné des points, remporté le titre, excellé en Champions League et rapporté une coquette somme lors de son transfert à Newcastle.3. Ilombe Petit Pelé Mboyo (2011)Acheté 800.000 euros, il a ét é revendu 4,5 millions à Genk deux ans et demi plus tard. Le temps de claquer 39 goals en 89 matches et de devenir capitaine.1. Sander Berge (2017)Ndidi s'en va ? Pas de souci. Genk va chercher un géant de 18 ans qui joue avec le métier d'un trentenaire. Une nouvelle grosse plus-value en perspective.2. Wilfried Ndidi (2015)Arrivé au milieu de l'hiver 2015 contre 150.000 euros, il est parti pour cent fois son prix deux ans plus tard, direction la Premier League.3. Nikolaos Karelis (2016)En panne de buteur, Genk frappe fort à l'hiver 2016 en faisant venir Karelis et Samatta. C'est le Grec qui s'adapte le plus vite, en finissant meilleur buteur de l'année civile.1. Ivan Leko (2010)Loué avant d'être transféré définitivement, le Croate avait encore de beaux restes à son arrivée à Daknam et était le prolongement de Peter Maes sur le terrain.2. Alexander Scholz (2013)Acquis pour 200.000 euros, il est devenu l'un des meilleurs défenseurs centraux du championnat et a offert la Coupe à Lokeren avant de filer à Sclessin pour 2,5 millions d'euros.3. Junior Dutra (2013)Arrivé gratuitement du Japon, le Brésilien manquait de constance pour devenir un top buteur mais il a su régaler les supporters par intermittence et a rapporté 2 millions d'euros.1. Milos Kosanovic (2014)Une excellente technique de frappe, une mentalité de pro, calme avec le ballon, un bon jeu de tête et un positionnement juste. Et plus de 2 millions de bénéfice à la revente.2. Edin Cocalic (2015)Débarqué pour rien d'Israël, on n'en attendait pas grand-chose mais il s'est érigé en titulaire indiscutable et a gagné sa place en équipe nationale bosnienne.3. Mats Rits (2013)Un immense talent qui a beaucoup appris de son passage manqué à l'Ajax. Il s'est relancé à Malines dont il est devenu le véritable leader.1. Dino Arslanagic (2017)Quand il a signé au Canonnier, l'équipe avait 12 points sur 63. En fin de saison, les Hurlus étaient sauvés et Arslanagic avait pratiquement 100% de temps de jeu.2. Ronny Rodelin (2015)Arrivé avec une belle expérience de la Ligue 1, Rodelin était prêté par le LOSC. L'attaquant n'a pas énormément marqué mais son apport mental a été apprécié.3. Nathan Kabasele (2017)Le neveu de Dieumerci Mbokani n'avait pas d'avenir à Anderlecht. Prêté à Mouscron, il y laissera un souvenir positif, même si ses statistiques (3 buts et 1 assist en 15 apparitions) laissent à désirer.1. Sébastien Siani (2013)En janvier 2013, il débarque gratuitement sur la Côte depuis le RWDM Brussels. Depuis lors, le Camerounais est devenu le capitaine et la plaque-tournante du KVO.2. Knowledge Musona (2015)Indésirable à Hoffenheim, l'international zimbabwéen s'est rapidement refait une santé chez les Ostendais pour lesquels il a déjà scoré une bonne trentaine de fois.3. Antonio Milic (2015)International croate U21 lors de son arrivée il y a trois ans, il est une valeur ajoutée indéniable dans l'axe défensif et a déjà bien rendu service à l'arrière gauche.1. Pieter Gerkens (2016)Arrivé du voisin genkois dans les derniers jours de janvier 2016, Gerkens a cartonné la saison dernière (14 buts) avant d'être vendu pour environ 1,5 million à Anderlecht.2. Brandon Mechele (2017)Prêté par Bruges, Mechele a remis sa carrière sur le bon chemin au Stayen. Les Trudonnaires souhaitaient l'acquérir définitivement mais Leko ne l'a pas vu de cet oeil.3. Alexis de Sart (2016)D'abord remplaçant durant un an et demi, le cadet des frérots a véritablement explosé cette saison au point de gagner sa place chez les Espoirs de Johan Walem.1. Jelle Van Damme (2011)Acheté à Wolverhampton (entre 3 et 3,5 millions), il est devenu un meuble, un guide, un repère. Une histoire d'amour de cinq ans et plus de 200 rencontres avec le Standard.2. Junior Edmilson (2016)Saint-Trond l'a vendu au Standard pour un montant raisonnable. Aujourd'hui, il vaut x fois plus et dès qu'il n'est pas sur le terrain, on voit une sérieuse différence.3. Imoh Ezekiel (2012)Il a utilisé ses premiers mois pour s'acclimater, puis en 2012-2013, il a explosé (16 buts). Il a encore été brillant la saison suivante puis tout est parti en sucette avec son choix de partir au Qatar.1. Siebe Schrijvers (2016)Prêté par Genk pour acquérir du temps de jeu, le deal a parfaitement fonctionné. En un an, il a joué 36 matches pour 9 buts et 9 assists.2. Steeven Langil (2017)De retour à Beveren après un transfert en Pologne, il n'a pas été aussi bon que lors de son premier passage mais il a réussi la mission qui lui avait été confiée : le maintien.3. Stijn De Smet (2013)Sur une voie de garage à Gand, Glen De Boeck l'a convaincu de venir tenter une opération sauvetage au Freethiel. Avec succès (4 buts en 13 matches à l'issue des PO2).1. Soualiho Meïté (2016)Après des débuts difficiles, il est devenu l'un des hits de la saison 2016/2017. Son transfert à Monaco a rapporté près de 3 millions d'euros à Zulte.2. Franck Berrier (2012)Un an et demi après son départ au Standard, le Français revient en 2012 pour aider Zulte, menacé de relégation. Ses 5 assists seront déterminants.3. Mbaye Leye (2012)Deuxième passage au club pour le Sénégalais après son échec liégeois et deuxième réussite. Après un détour par Lokeren, son troisième passage sera encore plus prolifique.* Le lecteur averti aura remarqué qu'il n'y a pas de trace de l'Antwerp dans ce top/flop. A raison, dans la mesure où le club anversois n'a pas vécu de mercato d'hiver en tant que club de D1A depuis l'instauration des play-offs.