Professionnel depuis 2011 au sein de la structure de Patrick Lefevere, Stybar a fait la transition définitive du cyclocross vers la route en 2013. Depuis lors, il a remporté 18 succès, dont le GP de l'E3 (2019), le Circuit Het Nieuwsblad (2019), des étapes du Tour de France (2015) et du Tour d'Espagne (2013), les Strade Bianche (2015) ou encore le classement final de l'Eneco Tour (2013), ancien nom du Tour du Benelux. Double champion national tchèque (2014, 2017), Stybar espère "y terminer sa carrière dans quelques années". "Je suis reconnaissant envers l'équipe car j'ai raté le Tour de France l'année dernière en raison d'un problème au genou qui m'a empêché d'atteindre mon niveau dans les classiques. Je suis bien revenu mais j'ai ensuite souffert de problèmes de rythme cardiaque. L'année a été compliquée, j'ai dû tout reconstruire. La Vuelta m'a permis de bâtir à nouveau ma condition et de prendre la 7e place des Mondiaux", a analysé Stybar. Deuxième à deux reprises de Paris-Roubaix (2015, 2017), Stybar a toujours pour but de remporter l'Enfer du Nord ou le Tour des Flandes. "Je vais me concentrer là-dessus et sur toute la période des classiques. J'aimerais aussi revenir sur le Tour", a ensuite préfacé le Tchèque, qui n'a plus roulé la Grande Boucle depuis 2017. Stybar ne pense pas encore vraiment à la fin de sa carrière. "Quand je ne suis pas sur un vélo, cela me manque. Je fais de la route depuis 2013, donc cela ne fait pas si longtemps que ça. Je pense que c'est la raison pour laquelle je pense pouvoir continuer un peu", a ponctué le Tchèque. Patrick Lefevere, dont l'équipe s'appellera Quick Step - Alpha Vinyl en 2022, était forcément ravi de voir l'un de ses cadres prolonger. "C'est l'un des coureurs les plus expérimentés du peloton et un membre important de l'équipe, un loup qui donne toujours le maximum pour le collectif. Nous sommes convaincus qu'il peut encore signer de bons résultats la saison prochaine", a assuré le patron de la formation belge, 65 victoires en 2021. (Belga)

Professionnel depuis 2011 au sein de la structure de Patrick Lefevere, Stybar a fait la transition définitive du cyclocross vers la route en 2013. Depuis lors, il a remporté 18 succès, dont le GP de l'E3 (2019), le Circuit Het Nieuwsblad (2019), des étapes du Tour de France (2015) et du Tour d'Espagne (2013), les Strade Bianche (2015) ou encore le classement final de l'Eneco Tour (2013), ancien nom du Tour du Benelux. Double champion national tchèque (2014, 2017), Stybar espère "y terminer sa carrière dans quelques années". "Je suis reconnaissant envers l'équipe car j'ai raté le Tour de France l'année dernière en raison d'un problème au genou qui m'a empêché d'atteindre mon niveau dans les classiques. Je suis bien revenu mais j'ai ensuite souffert de problèmes de rythme cardiaque. L'année a été compliquée, j'ai dû tout reconstruire. La Vuelta m'a permis de bâtir à nouveau ma condition et de prendre la 7e place des Mondiaux", a analysé Stybar. Deuxième à deux reprises de Paris-Roubaix (2015, 2017), Stybar a toujours pour but de remporter l'Enfer du Nord ou le Tour des Flandes. "Je vais me concentrer là-dessus et sur toute la période des classiques. J'aimerais aussi revenir sur le Tour", a ensuite préfacé le Tchèque, qui n'a plus roulé la Grande Boucle depuis 2017. Stybar ne pense pas encore vraiment à la fin de sa carrière. "Quand je ne suis pas sur un vélo, cela me manque. Je fais de la route depuis 2013, donc cela ne fait pas si longtemps que ça. Je pense que c'est la raison pour laquelle je pense pouvoir continuer un peu", a ponctué le Tchèque. Patrick Lefevere, dont l'équipe s'appellera Quick Step - Alpha Vinyl en 2022, était forcément ravi de voir l'un de ses cadres prolonger. "C'est l'un des coureurs les plus expérimentés du peloton et un membre important de l'équipe, un loup qui donne toujours le maximum pour le collectif. Nous sommes convaincus qu'il peut encore signer de bons résultats la saison prochaine", a assuré le patron de la formation belge, 65 victoires en 2021. (Belga)