Champion du monde sur piste de l'élimination la semaine dernière lors des Mondiaux de Roubaix (Nord), Viviani a déjà couru pour la formation dirigée par Dave Brailsford, à l'époque Sky, de 2015 à 2017. "Dès le moment où j'ai quitté l'équipe, j'avais dans la tête qu'un jour je reviendrais. Je n'ai jamais perdu contact avec l'équipe - avec Dave (Brailsford), Rod (Ellingworth), et avec les coureurs et entraîneurs italiens", a déclaré Viviani, cité par sa future formation. Porte-drapeau de la délégation italienne aux JO de Tokyo, Viviani (32 ans) a notamment gagné l'or olympique à Rio 2016 sur la course à l'omnium avant de décrocher le bronze dans la même discipline aux Jeux de la capitale nippone. "J'ai le privilège d'être dans une équipe qui me soutiendra. Je regarde comment Filippo (Ganna) a pu performer sur la route pour l'équipe cette année et sur la piste à Tokyo", a commenté Viviani. "J'ai eu deux années difficiles et les Jeux Olympiques m'ont rendu ce qui m'avait manqué: les jambes, la confiance, la conviction et la confiance en moi". Pour la prochaine saison, Ineos a également annoncé la signature du champion d'Espagne sur route Omar Fraile (31 ans), vainqueur d'étapes sur le Tour de France et le Giro, et de deux jeunes coureurs qui feront leurs débuts au niveau WorldTour, le Britannique Ben Turner (22 ans) et l'Allemand Kim Heiduk (21 ans). Viviani, qui a débuté sa carrière en 2010 chez Liquigas, compte 85 succès chez les professionnels. Il a également fait les beaux jours de la formation belge Deceuninck - Quick-Step lors des saisons 2018 et 2019. (Belga)

Champion du monde sur piste de l'élimination la semaine dernière lors des Mondiaux de Roubaix (Nord), Viviani a déjà couru pour la formation dirigée par Dave Brailsford, à l'époque Sky, de 2015 à 2017. "Dès le moment où j'ai quitté l'équipe, j'avais dans la tête qu'un jour je reviendrais. Je n'ai jamais perdu contact avec l'équipe - avec Dave (Brailsford), Rod (Ellingworth), et avec les coureurs et entraîneurs italiens", a déclaré Viviani, cité par sa future formation. Porte-drapeau de la délégation italienne aux JO de Tokyo, Viviani (32 ans) a notamment gagné l'or olympique à Rio 2016 sur la course à l'omnium avant de décrocher le bronze dans la même discipline aux Jeux de la capitale nippone. "J'ai le privilège d'être dans une équipe qui me soutiendra. Je regarde comment Filippo (Ganna) a pu performer sur la route pour l'équipe cette année et sur la piste à Tokyo", a commenté Viviani. "J'ai eu deux années difficiles et les Jeux Olympiques m'ont rendu ce qui m'avait manqué: les jambes, la confiance, la conviction et la confiance en moi". Pour la prochaine saison, Ineos a également annoncé la signature du champion d'Espagne sur route Omar Fraile (31 ans), vainqueur d'étapes sur le Tour de France et le Giro, et de deux jeunes coureurs qui feront leurs débuts au niveau WorldTour, le Britannique Ben Turner (22 ans) et l'Allemand Kim Heiduk (21 ans). Viviani, qui a débuté sa carrière en 2010 chez Liquigas, compte 85 succès chez les professionnels. Il a également fait les beaux jours de la formation belge Deceuninck - Quick-Step lors des saisons 2018 et 2019. (Belga)