On retiendra le doublé réussi par l'Américain Noah Lyles, lauréat du 100m à Zurich, il a gagné le 200m (19.74), du jamais vu qui plus est la même année. Il a remporté les trois dernières éditions de la Diamond League sur le demi-tour de piste. Sur 400m, Michael Norman (44.26) a pris sa revanche des championnats US et a battu Fred Kerley (44.46). Au triple saut l'Américain Christian Taylor s'est imposé avec 17m85 et ainsi égalé le record de sept succès en Diamond League que détenait le perchiste français Renaud Lavillenie. Les épreuves féminines ont été marquées par la 10e victoire de l'année de la Russe (au pavillon neutre) Mariya Lasitskene à la hauteur (1m99) où Nafissatou Thiam s'est classée 3e (1m95), mais aussi par le doublé réalisé par la Néerlandaise, d'origine éthiopienne, Sifan Hassan. Après le 1500m à Zurich, elle s'est imposée dans le 5000 à Bruxelles (14:26.26). Le titre de femme la plus rapide sur 100m a vu la victoire de la jeune championne d'Europe la Britannique Dina Asher-Smith (10.88) devant la septuple championne du monde la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.95). Bruxelles accueillait comme chaque année depuis sa création - en 2010 - la seconde moitié de la finale de la Golden League. Un privilège qui disparaîtra l'an prochain au profit de la seule ville de Zurich. La 44e édition du Mémorial Van Damme se tiendra le vendredi 4 septembre 2020. (Belga)