"Ca a fait un bien fou de retrouver un stade avec autant de monde, comme avant, une grosse différence par rapport aux jeux olympiques de Tokyo qui se sont déroulés à huis clos", a expliqué Nafissatou Thiam. "Le Mémorial a été la plus grosse compétition de l'année avec public et le fait que c'est à la maison est encore mieux. J'ai passé 1m92 et j'ai donc égalé ma meilleure prestation de l'année en hauteur. Et pourtant je me sens fatiguée, j'ai mal un peu partout. Je savais donc que mon concours allait être compliqué mais ce qui m'a aidée à réussir, c'est le fait que je me suis amusée, sans stress. C'est toujours dans ces moments-là que je saute le mieux. Je vais prendre du repos à présent, me vider la tête, après ces deux saisons compliquées, la crise sanitaire. J'ai besoin de déconnecter de l'athlétisme et de remettre les compteurs à zéro pour revenir à fond en octobre". La championne olympique n'a pas évoqué son programme futur. "Après cette superbe saison et ma médaille olympique, j'ai besoin de prendre de la distance, de me ressourcer. Je n'ai pas encore pensé à mon programme. J'en discuterai avec mon coach Roger Lespagnard après mes vacances. On fera le bilan de l'année et on discutera de la suite, comme nous le faisons chaque année". (Belga)

"Ca a fait un bien fou de retrouver un stade avec autant de monde, comme avant, une grosse différence par rapport aux jeux olympiques de Tokyo qui se sont déroulés à huis clos", a expliqué Nafissatou Thiam. "Le Mémorial a été la plus grosse compétition de l'année avec public et le fait que c'est à la maison est encore mieux. J'ai passé 1m92 et j'ai donc égalé ma meilleure prestation de l'année en hauteur. Et pourtant je me sens fatiguée, j'ai mal un peu partout. Je savais donc que mon concours allait être compliqué mais ce qui m'a aidée à réussir, c'est le fait que je me suis amusée, sans stress. C'est toujours dans ces moments-là que je saute le mieux. Je vais prendre du repos à présent, me vider la tête, après ces deux saisons compliquées, la crise sanitaire. J'ai besoin de déconnecter de l'athlétisme et de remettre les compteurs à zéro pour revenir à fond en octobre". La championne olympique n'a pas évoqué son programme futur. "Après cette superbe saison et ma médaille olympique, j'ai besoin de prendre de la distance, de me ressourcer. Je n'ai pas encore pensé à mon programme. J'en discuterai avec mon coach Roger Lespagnard après mes vacances. On fera le bilan de l'année et on discutera de la suite, comme nous le faisons chaque année". (Belga)