Kipruto, 21 ans, seulement, a voulu s'attaquer en effet au record du monde de son compatriote Stephen Cherono, qui courait à l'époque pour le Qatar sous le nom de "Saïf Saeed Shaheen", dans l'incroyable temps de 7.53.63, à Bruxelles déjà lors du Memorial Van Damme le 3 septembre 2004. C'est l'un des trois records du monde établis au Memorial toujours d'actualité. Vice-champion du monde en 2013 et 2015, Conseslus Kipruto est devenu champion olympique à Rio le mois dernier. Il avait été champion du monde juniors en 2012. Il a devancé l'Américain Evan Jäger, médaillé d'argent à Rio, qui ambitionnait de devenir le premier athlète blanc à descendre sous les 8 minutes. Jäger possède pour l'heure un record personnel de 8.00.45. Il a pris la 2e place au Van Damme vendredi en 8:04.01. Le Français Mahiedine Mekhissi, 3e à Rio, a pris la 3e place également en 8:08.15. (Belga)

Kipruto, 21 ans, seulement, a voulu s'attaquer en effet au record du monde de son compatriote Stephen Cherono, qui courait à l'époque pour le Qatar sous le nom de "Saïf Saeed Shaheen", dans l'incroyable temps de 7.53.63, à Bruxelles déjà lors du Memorial Van Damme le 3 septembre 2004. C'est l'un des trois records du monde établis au Memorial toujours d'actualité. Vice-champion du monde en 2013 et 2015, Conseslus Kipruto est devenu champion olympique à Rio le mois dernier. Il avait été champion du monde juniors en 2012. Il a devancé l'Américain Evan Jäger, médaillé d'argent à Rio, qui ambitionnait de devenir le premier athlète blanc à descendre sous les 8 minutes. Jäger possède pour l'heure un record personnel de 8.00.45. Il a pris la 2e place au Van Damme vendredi en 8:04.01. Le Français Mahiedine Mekhissi, 3e à Rio, a pris la 3e place également en 8:08.15. (Belga)