"J'étais venue au Van Damme pour battre le record de Belgique des espoirs et j'ai réussi dans ma tentative", a expliqué Elise Vanderelst. "Le record toutes catégories me semble encore trop ambitieux pour le moment. Je n'en suis certes pas loin et j'aurai encore d'autres occasions". Elise Vanderelst a pris un départ prudent, vendredi au Stade Roi Baudouin. "Je suis partie prudemment et j'ai eu des difficultés à faire ma place dans le groupe. Je suis donc restée à l'arrière où je me sentais bien. J'ai accéléré au bon moment pour me hisser à la 4e place, en faisant toutefois l'extérieur du couloir. Mon second défi de la semaine est d'enchaîner mon 1.000 mètres du Van Damme avec le 1.500 mètres de la Nuit de l'Athlétisme à Heusden, ce dimanche". (Belga)

"J'étais venue au Van Damme pour battre le record de Belgique des espoirs et j'ai réussi dans ma tentative", a expliqué Elise Vanderelst. "Le record toutes catégories me semble encore trop ambitieux pour le moment. Je n'en suis certes pas loin et j'aurai encore d'autres occasions". Elise Vanderelst a pris un départ prudent, vendredi au Stade Roi Baudouin. "Je suis partie prudemment et j'ai eu des difficultés à faire ma place dans le groupe. Je suis donc restée à l'arrière où je me sentais bien. J'ai accéléré au bon moment pour me hisser à la 4e place, en faisant toutefois l'extérieur du couloir. Mon second défi de la semaine est d'enchaîner mon 1.000 mètres du Van Damme avec le 1.500 mètres de la Nuit de l'Athlétisme à Heusden, ce dimanche". (Belga)