"Cette équipe a déjà réalisé quelque chose d'unique en se qualifiant pour ce tour, mais maintenant nous sommes concentrés sur ce huitième de finale et nous voulons tout faire pour aller encore plus loin. Nous voulons absolument aller à Munich (pour le quart de finale)", a expliqué Franco Foda, l'entraîneur allemand de l'Autriche. "Nous avons emmagasiné beaucoup de confiance en remportant ce match contre l'Ukraine (1-0), mais nous sommes totalement concentrés sur le match contre l'Italie et préparés. Je suis certain que nous ferons un bon match". David Alaba se réjouit de ce huitième de finale disputé à Wembley. "C'est vrai que j'ai déjà joué à Wembley (lors de la finale de la Ligue des champions 2013) et que ça s'était bien passé. On avait gagné la finale (2-1 contre Dortmund) et je n'ai que des souvenirs positifs dans ce stade. Ce sera un super match, dans un super, super stade. (...) C'est un rêve de jouer contre l'Italie à Wembley en huitième de finale de l'Euro", a précisé le défenseur et capitaine de l'Autriche Pour Franco Foda, l'Italie a été "très convaincante" pendant son premier tour. Inutile de dire que les Autrchiens savent la tâche qui les attend. "L'Italie a bien su aller de l'avant, elle a été bonne dans le jeu de position mais aussi en contres. On devra donc faire attention à ne pas faire de fautes dans la construction. Mais nous voulons aussi être actifs et attaquer. Pour le moment, les Italiens ont été l'équipe la plus impressionnante dans ce tournoi (...) mais on a nos qualités, notre potentiel. Je suis certain que les Italiens nous respectent et nous ont observés. Nous avons beaucoup d'atouts, même si on est de très gros outsiders. Mais même si on n'a que 10% de chances, avec 10% on peut encore passer", a conclu le coach de l'Autriche. (Belga)

"Cette équipe a déjà réalisé quelque chose d'unique en se qualifiant pour ce tour, mais maintenant nous sommes concentrés sur ce huitième de finale et nous voulons tout faire pour aller encore plus loin. Nous voulons absolument aller à Munich (pour le quart de finale)", a expliqué Franco Foda, l'entraîneur allemand de l'Autriche. "Nous avons emmagasiné beaucoup de confiance en remportant ce match contre l'Ukraine (1-0), mais nous sommes totalement concentrés sur le match contre l'Italie et préparés. Je suis certain que nous ferons un bon match". David Alaba se réjouit de ce huitième de finale disputé à Wembley. "C'est vrai que j'ai déjà joué à Wembley (lors de la finale de la Ligue des champions 2013) et que ça s'était bien passé. On avait gagné la finale (2-1 contre Dortmund) et je n'ai que des souvenirs positifs dans ce stade. Ce sera un super match, dans un super, super stade. (...) C'est un rêve de jouer contre l'Italie à Wembley en huitième de finale de l'Euro", a précisé le défenseur et capitaine de l'Autriche Pour Franco Foda, l'Italie a été "très convaincante" pendant son premier tour. Inutile de dire que les Autrchiens savent la tâche qui les attend. "L'Italie a bien su aller de l'avant, elle a été bonne dans le jeu de position mais aussi en contres. On devra donc faire attention à ne pas faire de fautes dans la construction. Mais nous voulons aussi être actifs et attaquer. Pour le moment, les Italiens ont été l'équipe la plus impressionnante dans ce tournoi (...) mais on a nos qualités, notre potentiel. Je suis certain que les Italiens nous respectent et nous ont observés. Nous avons beaucoup d'atouts, même si on est de très gros outsiders. Mais même si on n'a que 10% de chances, avec 10% on peut encore passer", a conclu le coach de l'Autriche. (Belga)