Kerley imposé avec un vent de 1,5 m/sec devant Cravont Charleston, 2e en 10.07. Le temps de l'Américain de 27 ans efface la précédente MPM réalisée par le Kényan Omanyala, 9.85 le 7 mai à Nairobi. Le champion du monde en titre, Christian Coleman, est passé sans encombre en remportant sa série en 10.08. Il a devancé d'un souffle Bracy Marvin et Elijah Hall-Thompson, à égalité (10.09) dans une manche disputée avec un léger vent de face. Coleman est qualifié d'office pour les Championnats du monde (du 15 au 24 juillet) en tant que tenant du titre, lui qui avait été sacré à Doha en 2019. Mais le sprinteur de 26 ans, qui avait manqué le rendez-vous de Tokyo l'été dernier en raison de sa suspension de 18 mois pour des manquements à ses obligations de localisation, s'est dit déterminé à envoyer un message à la concurrence cette semaine. (Belga)

Kerley imposé avec un vent de 1,5 m/sec devant Cravont Charleston, 2e en 10.07. Le temps de l'Américain de 27 ans efface la précédente MPM réalisée par le Kényan Omanyala, 9.85 le 7 mai à Nairobi. Le champion du monde en titre, Christian Coleman, est passé sans encombre en remportant sa série en 10.08. Il a devancé d'un souffle Bracy Marvin et Elijah Hall-Thompson, à égalité (10.09) dans une manche disputée avec un léger vent de face. Coleman est qualifié d'office pour les Championnats du monde (du 15 au 24 juillet) en tant que tenant du titre, lui qui avait été sacré à Doha en 2019. Mais le sprinteur de 26 ans, qui avait manqué le rendez-vous de Tokyo l'été dernier en raison de sa suspension de 18 mois pour des manquements à ses obligations de localisation, s'est dit déterminé à envoyer un message à la concurrence cette semaine. (Belga)