Dans le 100 mètres, Bolingo a amélioré très nettement son record personnel qui remontait à 2014 (11.57). Elle a couru en 11.28 et s'est placée derrière la seule Kim Gevaert (11.04) dans la hiérarchie nationale de tous les temps. Bolingo a poursuivi sur sa lancée et dominé le 200m. Elle est descnedue pour la première fois sous la barre des 23 secondes. Le chronomètre s'est arrêté à 22.79, un centième sous la limite pour la qualification directe pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui était fixée à 22.80. Son ancien record personnel était de 23.07 (réussis le 29 mai à Oordegem). Elle devient la 3e performeuse belge derrière Kim Gevaert (22.20) et Hanna Marien (22.68). Bolingo s'était déjà qualifiée sur 400 mètres le 1er juin à Montreuil grâce à son superbe record de Belgique (50.75) Nafi Thiam, qui disputait sa première compétition en Belgique de l'année a confirmé ses progrès en course. Avec son chrono de 24.48, la championne olympique de l'heptathlon s'est approchée à 11/100e de son record personnel qui se situe à 24.37 depuis le meeting de Gaurain-Ramecroix le 18 mai 2019. "Je savais que j'avais moins de 23 secondes dans les jambes", a déclaré Bolingo après la course. "En fait, je n'avais pas fait de progression pertinente sur 100 et 200 mètres depuis 2015, et cela a commencé à me frustrer. Même si je me concentre sur le 400 mètres ces jours-ci, c'est toujours agréable d'améliorer mes records sur les distances plus courtes aussi. Et la limite olympique sur le 200 mètres ? Je dois admettre que je l'avais espérée. Un doublé à Tokyo me semble impossible et mes chances sont encore meilleures sur 400m, mais c'est une belle reconnaissance personnelle." Bolingo disputera le 200 m mètres lors des championnats de Belgique le week-end prochain au stade Roi Baudouin. (Belga)

Dans le 100 mètres, Bolingo a amélioré très nettement son record personnel qui remontait à 2014 (11.57). Elle a couru en 11.28 et s'est placée derrière la seule Kim Gevaert (11.04) dans la hiérarchie nationale de tous les temps. Bolingo a poursuivi sur sa lancée et dominé le 200m. Elle est descnedue pour la première fois sous la barre des 23 secondes. Le chronomètre s'est arrêté à 22.79, un centième sous la limite pour la qualification directe pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui était fixée à 22.80. Son ancien record personnel était de 23.07 (réussis le 29 mai à Oordegem). Elle devient la 3e performeuse belge derrière Kim Gevaert (22.20) et Hanna Marien (22.68). Bolingo s'était déjà qualifiée sur 400 mètres le 1er juin à Montreuil grâce à son superbe record de Belgique (50.75) Nafi Thiam, qui disputait sa première compétition en Belgique de l'année a confirmé ses progrès en course. Avec son chrono de 24.48, la championne olympique de l'heptathlon s'est approchée à 11/100e de son record personnel qui se situe à 24.37 depuis le meeting de Gaurain-Ramecroix le 18 mai 2019. "Je savais que j'avais moins de 23 secondes dans les jambes", a déclaré Bolingo après la course. "En fait, je n'avais pas fait de progression pertinente sur 100 et 200 mètres depuis 2015, et cela a commencé à me frustrer. Même si je me concentre sur le 400 mètres ces jours-ci, c'est toujours agréable d'améliorer mes records sur les distances plus courtes aussi. Et la limite olympique sur le 200 mètres ? Je dois admettre que je l'avais espérée. Un doublé à Tokyo me semble impossible et mes chances sont encore meilleures sur 400m, mais c'est une belle reconnaissance personnelle." Bolingo disputera le 200 m mètres lors des championnats de Belgique le week-end prochain au stade Roi Baudouin. (Belga)