Le prodige âgé de 20 ans s'était emparé du record du monde à Torun, en Pologne, le 8 février. Il avait réussi à franchir 6m17 et avait effacé des tablettes les 6m16 du Français Renaud Lavillenie établis le 15 février 2014 à Donetsk, en Ukraine. Mercredi lors du 6e des 7 meetings du World Athletics Indoor Tour, Duplantis a successivement passé au premier essai 5m60, 5m80, 5m90 et 6m07 avant de tenter le record du monde. Ben Broeders, 3e du concours derrière l'Américain Sam Kendricks (5m90), a lui placé le record de Belgique à 5m80, une hauteur qui le qualifie pour les JO de Tokyo cet été. Il a amélioré de 5 centimètres sa précédente marque réalisée le 29 janvier dernier à Cottbus en Allemagne et égalée samedi dernier, 15 février, à Glasgow. Le nouveau record national en salle de Broeders est également supérieur de quatre centimètres à son propre record national en plein air (5m76, réalisé le 29 juin 2019 à Hof en Allemagne). (Belga)

Le prodige âgé de 20 ans s'était emparé du record du monde à Torun, en Pologne, le 8 février. Il avait réussi à franchir 6m17 et avait effacé des tablettes les 6m16 du Français Renaud Lavillenie établis le 15 février 2014 à Donetsk, en Ukraine. Mercredi lors du 6e des 7 meetings du World Athletics Indoor Tour, Duplantis a successivement passé au premier essai 5m60, 5m80, 5m90 et 6m07 avant de tenter le record du monde. Ben Broeders, 3e du concours derrière l'Américain Sam Kendricks (5m90), a lui placé le record de Belgique à 5m80, une hauteur qui le qualifie pour les JO de Tokyo cet été. Il a amélioré de 5 centimètres sa précédente marque réalisée le 29 janvier dernier à Cottbus en Allemagne et égalée samedi dernier, 15 février, à Glasgow. Le nouveau record national en salle de Broeders est également supérieur de quatre centimètres à son propre record national en plein air (5m76, réalisé le 29 juin 2019 à Hof en Allemagne). (Belga)