"Je ne sais pas si c'est une déchirure, mais ce n'est définitivement pas une bonne nouvelle", a déclaré après coup un Jonathan Borlée désabusé. Plus tôt dans la journée, Kevin et Dylan Borlée ont reçu la nouvelle qu'ils ne concourront pas seulement avec les Belgian Tornados à Eugene, mais aussi individuellement. "Mon septième championnat du monde, c'est génial", a reconnu Kevin. "Aujourd'hui, je me sentais plutôt bien, donc je ne comprends pas pourquoi le temps était si décevant. C'est peut-être parce que le vent a tourné." Pour Dylan Borlée, le soulagement de la sélection individuelle pour les Mondiaux était encore plus grand. "J'ai travaillé pendant des années pour cela", a déclaré le plus jeune membre de la fratrie. "J'avais vu venir la sélection après mon super bon mois de juin, mais c'est quand même un bon feeling d'avoir la confirmation." La Sud-Africaine Miranda Coetzee s'est imposée dans le 400 mètres féminin en 52.07. Helena Ponette a été la Cheetahs la plus rapide en 52.25, devant Naomi Van den Broeck (52.62) et Paulien Couckuyt (53.34). (Belga)

"Je ne sais pas si c'est une déchirure, mais ce n'est définitivement pas une bonne nouvelle", a déclaré après coup un Jonathan Borlée désabusé. Plus tôt dans la journée, Kevin et Dylan Borlée ont reçu la nouvelle qu'ils ne concourront pas seulement avec les Belgian Tornados à Eugene, mais aussi individuellement. "Mon septième championnat du monde, c'est génial", a reconnu Kevin. "Aujourd'hui, je me sentais plutôt bien, donc je ne comprends pas pourquoi le temps était si décevant. C'est peut-être parce que le vent a tourné." Pour Dylan Borlée, le soulagement de la sélection individuelle pour les Mondiaux était encore plus grand. "J'ai travaillé pendant des années pour cela", a déclaré le plus jeune membre de la fratrie. "J'avais vu venir la sélection après mon super bon mois de juin, mais c'est quand même un bon feeling d'avoir la confirmation." La Sud-Africaine Miranda Coetzee s'est imposée dans le 400 mètres féminin en 52.07. Helena Ponette a été la Cheetahs la plus rapide en 52.25, devant Naomi Van den Broeck (52.62) et Paulien Couckuyt (53.34). (Belga)